Système éducatif kényan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Système éducatif kényan
Le bâtiment des sciences à l’Université Kenyatta de Nairobi
Le bâtiment des sciences à l’Université Kenyatta de Nairobi
Système éducatif
Langue de scolarisation anglais, swahili
Durée de la scolarité  
· Primaire 8 ans
· Secondaire 4 ans
· Supérieur 4 ans
Indicateurs
Taux d'alphabétisation  
Scolarisation (2009/2010)  
· Nombre d'élèves 13 957 523
· Primaire 9 425 390
· Secondaire 1 796 467
· Supérieur 488 595
Diplômés  

Le système éducatif kényan est d'application dans les établissements scolaires publics depuis la rentrée scolaire de janvier 1985. Il est basé sur un cycle de 8-4-4 débutant à l'âge de 6 ans.

  • 8 ans d'enseignement primaire (primary school)
  • 4 ans d'enseignement secondaire (hight school)
  • 4 ans d'enseignement supérieur (middle level college ou university college ou university).

Cependant, certaines écoles internationales emploient le système éducatif britannique pour les enfants âgés entre 2 et 18 ans.

L'anglais et le swahili sont enseignés, en même temps, à l'école primaire et secondaire. Certains comtés ajoutent la langue locale aux programmes de l'école primaire comme, par exemple, l'enseignement du luo dans les comtés de l'ancienne province de Nyanza.
Après le secondaire, l'anglais devient la seule langue de référence pour l'apprentissage.

Historique[modifier | modifier le code]

Systèmes pré-coloniaux[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des Européens, les différents peuples qui composent l'actuel Kenya avaient chacun leur propre système éducatif. Soit, à la fois, oral et écrit comme chez les Swahili le long de la côte de l'océan Indien comme rapporté par les missionnaires Johann Ludwig Krapf et Johannes Rebmann. Soit, uniquement, oral comme rapporté par l'historien Bethwell Allan Ogot[1] à propos des Luo (cf. le titre « Enseignement » de l'article Luo).

Systèmes coloniaux[modifier | modifier le code]

Avec l'arrivée des missionnaires chrétiens, un enseignement oral et écrit s'installe aussi dans l'intérieur du pays.

Systèmes post-indépendance[modifier | modifier le code]

Les plus anciennes écoles[modifier | modifier le code]

Universités[modifier | modifier le code]

Il existe 31 universités au Kenya dont 10 sont des universités publiques, avec 14 campus ou collèges satellites, et 27 sont des universités privées délivrant, aussi, des grades universitaires reconnus, au minimum, au Kenya.

Universités publiques[modifier | modifier le code]

Campus de l'Université de Nairobi à Kisumu
Le campus de l'Université de Nairobi à Kisumu.

Universités privées[modifier | modifier le code]

Avec lettre patente définitive[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses, les dates de création et de charte de lettre patente définitive :

Avec lettre patente provisoire[modifier | modifier le code]

  • Université adventiste d'Afrique ;
  • Université Aga Khan ;
  • Université des grands lacs de Kisumu ;
  • Université Gretsa ;
  • Université Inooreno ;
  • Université KCA ;
  • Université presbytérienne d'Afrique de l'Est ;
  • Université des sciences et des technologies des femmes Kiriri.

Avec une simple immatriculation[modifier | modifier le code]

  • Collège biblique des hauts plateaux du Kenya ;
  • Collège de l'ouest pour l'HORECA et les études professionnelles ;
  • École est-africaine de théologie ;
  • École d'études professionnelles du Kenya ;
  • École évangélique de graduation en théologie de Nairobi ;
  • École internationale de théologie de Nairobi.

Population scolarisée en 2009[modifier | modifier le code]

Les chiffres proviennent du rapport annuel Statistical Abstract 2010 édité par le Kenya National Bureau of Statistics (KNBS)[5], (ISBN 978-9966-767-24-0).

Sexe maternelle primaire secondaire supérieur universitaire total
masculin
1 150 890
4 838 278
962 887
136 086
115 094
7 203 235
féminin
1 096 181
4 587 112
833 580
154 390
83 025
6 754 288
total
2 247 071
9 425 390
1 796 467
290 476
198 119
13 957 523

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Rabai est une ville du comté de Kilifi
  2. Actuellement Jamhuri High School
  3. Actuellement Tumutumu Girls’ High School
  4. Actuellement Nairobi School
  5. Actuellement Thogoto Teachers' Training College
  6. Actuellement Alliance High School
  7. John Arthur est partout connu au Kenya sous le nom de Doctor Arthur

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Toyin Falola et E.S. Atieno Odhiambo (préf. Bethwell Allan Ogot), The Challenges of History and Leadership in Africa : The Essays of Bethwell Allan Ogot, Trenton, Africa World Press, coll. « Classic authors and texts on Africa »,‎ 2002, 24 cm, 684 p. (ISBN 978-1-59221-004-6, OCLC 50002905), p. 525-526
  2. (en) « Maseno School » (consulté le 18 avril 2013)
  3. (en) Eric Abuga, « Top alumni gather to mark school’s 80th anniversary », The Standard, Nairobi, The Standard Group,‎ 5 juin 2014 (lire en ligne [html])
  4. (en) « History and Setting », About UON, sur uonbi.ac.ke, Nairobi University,‎ 2011 (consulté le 18 avril 2013)
  5. (en) « Home page », sur knbs.or.ke,‎ 2011 (consulté le 18 avril 2013)