Ulrich Ier de Carinthie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ulrich Ier de Carinthie (mort le 7 avril 1144), issu de la maison de Sponheim, est duc de Carinthie et Margrave de Vérone de 1135 jusqu'à sa mort

Biographie[modifier | modifier le code]

Ulrich est le fils ainé d' Engelbert II de Sponheim duc de Carinthie et d'Ute, fille du Ulrich de Passau, qui lui donne son nom. Son père abdique de toutes ses charges en 1135 et Ulrich est nommé comme son successeur à la tête du duché de Carinthie par l'empereur Lothaire II du Saint-Empire lors de la Diète d'Empire de Bamberg.

En 11361137 Ulrich prend part à l'ultime expédition menée par l'empereur en Italie contre les Normands du sud de la péninsule. A partir de 1138 Ulrich est impliqué dans les conflits de la noblesse Carinthienne avec archevêché de Salzbourg et l'évêché de Bamberg, qui détenaient tous deux de vastes domaines en Carinthie. Ulrich meurt dès 1144 et il est inhumé dans le monastère de Rosazzo.

Ulrich avait épousé Judith, fille du Margrave Hermann II de Bade sont :

  • Henri († 1161) qui lui succède.
  • Ulrich († avant 1161) comte Laibach.
  • Gottfried († avant 1144) devient moine.
  • Hermann, successeur de son frère aîné mort sans enfant.
  • Pilgrim Ier dit d'Ortenbourg patriarche d'Aquilée (1130-1161).

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hausmann, Friedrich. "Die Grafen zu Ortenburg und ihre Vorfahren im Mannesstamm, die Spanheimer in Kärnten, Sachsen und Bayern, sowie deren Nebenlinien". Ostbairische Grenzmarken – Passauer Jahrbuch für Geschichte Kunst und Volkskunde 36 (1994): 9–62.
  • (de) Ortenburg-Tambach, Eberhard Graf zu. Geschichte des reichsständischen, herzoglichen und gräflichen Gesamthauses Ortenburg, vol. 1: Das herzogliche Haus in Kärnten. Vilshofen, 1931.