Tohmajärvi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tohmajärvi
Héraldique
Héraldique
L'église de Tohmajärvi
L'église de Tohmajärvi
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Carélie du Nord
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 4 921 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 5,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 10′ 59″ N 30° 22′ 59″ E / 62.1831, 30.3831 ()62° 10′ 59″ Nord 30° 22′ 59″ Est / 62.1831, 30.3831 ()  
Altitude Min. 77 m – Max. 180 m
Superficie 89 535 ha = 895,35 km2 [2]
· dont terre 837,73 km2 (93,56 %)
· dont eau 57,62 km2 (6,44 %)
Rang superficie (125e / 336)
Rang population (191e / 336)
Histoire
Province historique Carélie
Province Finlande orientale
Fondation 1869
Droits de Cité depuis non
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Tohmajärvi

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Tohmajärvi

Tohmajärvi est une municipalité de l'Est de la Finlande. Elle fait partie de la province de Finlande orientale et de la région de Carélie du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est l'une des 21 communes finlandaises à avoir une frontière avec la Russie. Le poste frontière de Niirala est le point de passage terrestre le plus oriental de l'Union européenne, et le deuxième poste frontière routier Finlande-Russie le plus important après Vaalimaa. Il marque l'extrémité de la route bleue, un itinéraire touristique venu de Suède.

La commune est typique de la Carélie : relief haché sans jamais être élevé, zones agricoles réduites et omniprésence de la forêt. La commune marque la bordure orientale de la région des lacs.

Les municipalités voisines sont Kitee au sud (20 km de centre à centre), Rääkkylä à l'ouest, Pyhäselkä au nord-ouest et Joensuu au nord (56 km du centre ville). Le centre administratif est situé à 103 km de Savonlinna, 300 km de Petrozavodsk, 350 km de Saint-Pétersbourg et 415 km d'Helsinki. Tohmajärvi est l'extrémité de la route nationale 9.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1593, Tohmajärvi devient une chapelle de la paroisse orthodoxe d'Ilomantsi. Peu après, en 1653, elle devient également une paroisse luthérienne. Comme souvent en Carélie, les deux églises ont continué à exister séparément jusqu'à aujourd'hui. La commune est créée en 1869.

L'industrialisation touche très partiellement la commune. Un centre industriel localisé émerge à Värtsilä dès 1834 et l'ouverture d'une première scierie, suivie quelques années plus tard par deux haut-fourneaux. C'est là qu'est née la compagnie Wärtsilä, aujourd'hui l'un des principaux constructeurs mondiaux de moteurs de bateaux.

La commune de Värtsilä est séparée de Tohmajärvi en 1920. À la fin de la guerre de Continuation, une petite partie de Tohmajärvi et 2/3 de Värtsilä sont annexés par l'URSS, incluant la principale zone industrielle. Värtsilä survit néanmoins comme une commune résiduelle jusqu'en 2005 où elle est finalement rattachée à Tohmajärvi.

La situation économique reste difficile, le chômage flirtant toujours avec la barre des 20 %.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Tohmajärvi est la commune de naissance de l'ancienne skieuse de fond Siiri Rantanen ainsi que de la chanteuse Katri Helena et l'écrivain et journaliste Algot Untola.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]