Valtimo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valtimo
Héraldique
Héraldique
Le centre ville de Valtimo.
Le centre ville de Valtimo.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Carélie du Nord
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 2 432 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 2,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 40′ 48″ N 28° 49′ 00″ E / 63.68, 28.81666763° 40′ 48″ Nord 28° 49′ 00″ Est / 63.68, 28.816667  
Altitude Min. 99 m – Max. 335 m
Superficie 83 810 ha = 838,10 km2 [2]
· dont terre 800,35 km2 (95,5 %)
· dont eau 37,75 km2 (4,5 %)
Rang superficie (140e / 336)
Rang population (270e / 336)
Histoire
Province historique Carélie
Province Finlande orientale
Fondation 1910
Droits de Cité depuis non
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Valtimo

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Valtimo

Valtimo est une municipalité de l'est de la Finlande. Elle fait partie de la province de Finlande orientale et de la région de Carélie du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune occupe la pointe nord de la région de Carélie du Nord, et marquait historiquement la frontière nord de l'ancienne province de Carélie. Elle est traversée par la ride de Maanselkä, ligne de partage des eaux entre la Vuoksi et la rivière d'Oulu. Elle est parmi les plus vallonnées de la région, ressemblant déjà au Kainuu voisin.

Le village est traversé par la nationale 6 entre Joensuu et Kajaani.

Valtimo est bordée par les municipalités de Nurmes au sud-est, Sotkamo au nord (Kainuu) et Rautavaara au sud-ouest (Savonie du Nord).

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, la démographie de Valtimo a évolué comme suit[3],[4]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
population 4 019 3 880 3 637 3 370 3 002 2 671 2 458

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette région a été parcourue par Elias Lönnrot, et c'est dans ces forêts de l'est qu'il a recueilli la matière nécessaire à la rédaction du Kalevala.

La commune résulte d'une scission de Nurmes en 1910. Sa principale ressource depuis lors et jusqu'à aujourd'hui réside dans l'exploitation de la forêt. La commune a connu son âge d'or juste après la Guerre de Continuation, elle a en effet accueilli 1 100 réfugiés de la Carélie cédée à l'URSS, attirés pas la similitude du paysage et du dialecte avec leur région natale.

Valtimo traîne une réputation de commune arriérée. En effet, c'est une des dernières (avec notamment Ilomantsi) à avoir été reliée à l'électricité, le taux de 50 % des foyers équipés n'a été atteint qu'en 1961, et le même taux pour l'accès à l'eau courante au milieu des années 1970. Depuis 15 ans, c'est une des communes qui connaît la plus forte décroissance de sa population en Finlande, le taux annuel avoisinant en moyenne les 2,5 % de baisse.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]