Eno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eno
Ancienne municipalité de Finlande
Héraldique
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Carélie du Nord
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 6 731 hab. (2006)
Densité 6,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 48′ N 30° 09′ E / 62.8, 30.1562° 48′ Nord 30° 09′ Est / 62.8, 30.15  
Altitude Min. 87 m – Max. 240 m
Superficie 108 830 ha = 1 088,3 km2
· dont terre 939 km2 (86,28 %)
· dont eau 149,3 km2 (13,72 %)
Rang superficie (58e / 336)
Rang population (162e / 336)
Histoire
Province historique Carélie
Province Finlande orientale
Fondation 1871
Fusionnée dans Joensuu (1er janvier 2009)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Eno

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Eno
Liens
Site web http://www.eno.fi

Eno est une ancienne municipalité de l'est de la Finlande. Elle fait partie de la province de Finlande orientale et de la région de Carélie du Nord.

Elle a été absorbée par la municipalité de Joensuu le 1er janvier 2009.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune marque la porte de l'Est sauvage. Elle est traversée par la rivière Pielisjoki qui part du lac Pielinen à l'extrême nord de la municipalité. Elle compte deux villages principaux d'environ 2 000 habitants chacun, le centre administratif et le village de Uimaharju, distants de 15 km. Le village centre est lui-même situé à 36 km de la capitale régionale Joensuu.

La commune comprend également une petite partie du parc national de Koli.

Les municipalités limitrophes sont Ilomantsi à l'est, Lieksa au nord, Kontiolahti à l'ouest et Joensuu au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention du lieu date du XVIe siècle. Le petit village compte alors 20 maisons. En 1857, la paroisse d'Eno est séparée de celle d'Ilomantsi, et l'administration municipale se met à fonctionner en 1871.

Le XXe siècle voit le développement de l'unique industrie de la commune: la pâte à papier. Stora Enso reste plus que jamais le principal employeur, mais les réductions d'effectifs des années 1990 ont durement touché la municipalité.

Aujourd'hui, Eno se tourne vers l'uranium. Elle abriterait en effet le plus important gisement de Finlande. La COGEMA a reçu le 10 octobre 2006 une autorisation de prospection et d'exploitation pour une zone de 1 500 hectares partagée avec Kontiolahti.

Liens externes[modifier | modifier le code]