The Monster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir The Monster (chanson)

The Monster

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de l'attraction

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

L'attraction à l'époque d'Expoland

Localisation Walygator Parc, Drapeau de la France France
Ouverture 9 juillet 2010 à Walygator Parc
Constructeur Bolliger & Mabillard
Concepteur Werner Stengel
Données techniques
Structure Montagnes russes en métal
Type Montagnes russes inversées
Modèle Inverted Coaster/Raptor
Hauteur maximale 42 m
Longueur 1 200 m
Vitesse maximale 92 km/h
Angle vertical max 45°
Durée du tour 2 min 28
Nombre d’inversion(s) 6
Capacité 1 800 personnes par heure
Taille minimale
requise pour l’accès
1,50 m
Coût 5 millions d'euros[1]

Fiche de The Monster sur rcdb.com

Images de The Monster sur rcdb.com

Le circuit

The Monster sont des montagnes russes inversées situées à Walygator Parc, à Maizières-lès-Metz, en Lorraine. Il s'agit de la première attraction du constructeur suisse Bolliger & Mabillard présente sur le sol français. Il est le troisième parcours de montagnes russes inversées le plus grand du monde après Pyrenees de Parque Espana-Shima Spain Village et Montu de Busch Gardens Africa[2]. Il est également le plus long d'Europe, à égalité avec Katun à Mirabilandia.

L'attraction ouvre le 9 juillet 2010 après plusieurs reports successifs[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Ces montages russes fonctionnent de 1996 au 9 décembre 2007 dans le parc japonais Expoland sous le nom Orochi. Elles sont relocalisées à Walygator en 2010.

The Monster

Le circuit[modifier | modifier le code]

Une fois les protections vérifiées, le train quitte la gare par un petit virage vers la gauche, puis s'engage dans une montée de 40 mètres de hauteur. Il entame ensuite la « first drop » (première pente donnant toute la vitesse au train) en effectuant un virage de 90° vers la gauche. Le train pénètre successivement dans un looping vertical, un zero-G roll, un cobra roll vers la droite et une spirale ascendante à 270° vers la gauche, puis viennent les freins de mi-parcours. Après une descente en virage de 270° vers la droite, le train s'engage dans deux tire-bouchons ainsi qu'une spirale. Le train arrive après un dernier virage sur les freins de fin de parcours et regagne doucement la gare. Le circuit est similaire à celui du Raptor ouvert en 1994 à Cedar Point aux États-Unis.

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 1 200 mètres
  • Hauteur : 42 mètres
  • Inversions : 6 (looping, tire-bouchon, cobra roll, zero-G roll et spirale)
  • Vitesse : 92 km/h
  • Durée : 2 min 28 s
  • Trains : 3 trains, 8 wagons de 4 passagers. Équipés de harnais. Un seul est utilisé aujourd'hui sur le parcours
  • Capacité théorique : 1 800 personnes par heure (théorique), 600 personnes par heure (actuelle)
  • Budget : 5 millions €

Retard de l'ouverture[modifier | modifier le code]

Les rails de The Monster à Walygator
The Monster à la fin de la construction
Vue détaillé du Monster

La construction débute en janvier-février 2010. Les travaux prennent du retard et l'inauguration, initialement prévue pour le 10 avril, est reportée. Un second report de l'inauguration a lieu mi-juin car la TÜV n'a pas encore donné son feu vert, puis le parc ne donne plus de date. Enfin, le circuit de montagnes russes ouvre le vendredi 9 juillet 2010 (sans sa peinture).

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le Monster est de conception antisismique, conséquence du lieu de sa première implantation, le Japon.

Taille et vitesse[modifier | modifier le code]

Le parc communique sur une vitesse de 110 km/h. Toutefois, cette donnée est incorrecte[4]. En effet, les données constructeur parlent d'une vitesse de 92 km/h[5],[6], et les données des montagnes russes lorsqu'elles étaient localisées au Japon donnait aussi cette vitesse de 92 km/h [7],[8]. Cette différence entre la vitesse "commerciale" et la vitesse réelle est probablement due à la même exagération qu'il y a déjà pour Anaconda [9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2010/06/25/le-grand-huit-inverse-de-walygator-se-fait-attendre
  2. Liste des montagnes russes inversées classées par longueur
  3. Walygator: le Monster opérationnel (photos et vidéo) - Le Républicain lorrain, 9 juillet 2010
  4. [1], Dans la version anglaise, les vitesses sont arrondies.
  5. http://www.cedarpoint.com/public/park/rides/coasters/raptor/index.cfm
  6. http://www.rcdb.com/m/fr/1.htm
  7. http://www.rcdb.com/m/fr/1186.htm
  8. http://web.archive.org/web/20000615055502/http://expoland.co.jp/ride/ride.html
  9. http://fr.wikipedia.org/wiki/Anaconda_(Walygator_Parc)#Vitesse_de_l.27Anaconda

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]