Monster (album de R.E.M.)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monster.

Monster

Album de R.E.M.
Sortie Drapeau de l’Union européenne Europe 26 septembre 1994
Drapeau des États-Unis États-Unis 27 septembre 1994
Enregistré avril - juin 1994
Ocean Way Recording, Los Angeles
Criteria Recording Studios, Miami
Crossover Soundstage, Atlanta
Kingsway Studios, New Orleans
Durée 49:15
Genre Rock alternatif
Producteur Scott Litt
R.E.M.
Label Warner Bros. Records
Critique

Albums de R.E.M.

Monster est le neuvième album du groupe de rock américain R.E.M. et leur quatrième paru sur le label Warner Bros. Les sonorités de l'album le rendent plus proche du rock que les albums précédents : la guitare est très présente avec des influences glam-rock et grunge. Il y a aussi plusieurs niveaux d'écoute, avec des références à l'image de soi, tant dans les médias que sur le plan personnel, en particulier en matière de sexualité.

Détails[modifier | modifier le code]

Monster est un disque qui s'est énormément vendu, recevant d'excellentes critiques et se classant numéro 1 un peu partout dans le monde. Il contient plusieurs hits, notamment What's the Frequency, Kenneth?, Strange Currencies et Bang and Blame.

La chanson What's the frequency Kenneth? est une allusion à une agression commise en octobre 1986 sur le journaliste de CBS, Dan Rather, à Park Avenue (New York). Deux hommes l'attaquèrent par derrière et l'un d'entre eux lui posa la question : « Kenneth, what is the frequency? » (« Kenneth, quelle est la fréquence ? »).

Le chanteur de R.E.M. Michael Stipe s'inspirera de cet épisode bizarre pour écrire la chanson. Rather accompagnera le groupe pendant une représentation sur le plateau du Late Show with David Letterman.

En 1997, le New York Daily News affirma qu'un déséquilibré, William Tager, était à l'origine de cette agression. Un psychiatre avait donné des indications aux journalistes. Tager était semble-t-il convaincu que les média envoyaient des signaux dans sa tête. Il aurait alors demandé à Rather de lui donner la fréquence du signal pour le stopper. Il purge une peine de 25 ans pour le meurtre de Campbell Montgomery à la sortie d'un studio de la NBC en 1994. La preuve absolue de l'implication de Tager dans l'agression de Rather n'a jamais été fournie mais Rather lui-même pense qu'il s'agit de Tager[1].

L'incident a également inspiré une chanson moins connue, Kenneth, What's The Frequency?, du groupe Game Theory en 1987.

Let Me In a été écrite pour Kurt Cobain, qui mourut peu après le début des sessions de Monster. Michael Stipe a déclaré que les paroles sont celles qu'il a prononcées au téléphone à Cobain[2]. Cette chanson a été enregistrée avec la guitare Jag-Stang de Kurt Cobain.

King of Comedy est une chanson très travaillée de style electro ; Le titre originel du morceau lors des sessions de travail était Yes I Am Fucking With You.

Dans le livret, la petite ligne qui dit « For River » (« pour River ») est une dédicace à River Phoenix, ami de Michael Stipe, mort d'une surdose de cocaïne et d'héroïne le 31 octobre 1993.

Réédition[modifier | modifier le code]

En 2005, Warner Bros. Records sortit une version double disque de l'album, incluant un CD et un DVD Audio contenant un remix de l'album en Dolby Surround 5.1, réalisé par Elliot Scheiner, et le livret original du CD agrémenté de nouvelles notes. Le CD n'est pas remasterisé, comme le reste de cette série chez Warner.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Les titres sont signés Bill Berry, Peter Buck, Mike Mills et Michael Stipe.

  1. What's the Frequency, Kenneth? – 4:00
  2. Crush with Eyeliner – 4:39
  3. King of Comedy – 3:40
  4. I Don't Sleep, I Dream – 3:27
  5. Star 69 – 3:07
  6. Strange Currencies – 3:52
  7. Tongue – 4:13
  8. Bang and Blame[3] – 5:30
  9. I Took Your Name – 4:02
  10. Let Me In – 3:28
  11. Circus Envy – 4:15
  12. You – 4:54

Personnel[modifier | modifier le code]

Musiciens additionnels[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Année Classement Position
1995 The Billboard 200 1 (54 semaines au classement)
1995 UK Album Chart 1 (56 semaines au classement)

Single[modifier | modifier le code]

Année Single Classement Position
1995 Bang and Blame Billboard Modern Rock Tracks 1
1995 What's the Frequency, Kenneth? Billboard Modern Rock Tracks 1
1995 What's the Frequency, Kenneth? Billboard Hot 100 21
1995 Crush with Eyeliner Billboard Modern Rock Tracks 33
1995 Star 69 Billboard Modern Rock Tracks 8
1995 Bang and Blame Billboard Hot 100 19
1995 Strange Currencies Billboard Modern Rock Tracks 14
1995 Strange Currencies Billboard Hot 100 47

Certifications[modifier | modifier le code]

Organisation Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis RIAA[4] 500 000 + Disque d'or Or 06/12/1995
1 000 000 + Disque de platine Platine 06/12/1995
2 000 000 + Disque de platine 2 × Platine 06/12/1995
3 000 000 + 3 x Disque de platine Platine 22/03/1996
4 000 000 + 4 x Disque de platine Platine 10/08/1996
Drapeau de l'Allemagne IFPI[5] 500 000 + Disque de platine Platine 1996
Drapeau du Canada CRIA[6] 600 000 + 6 x Disque de platine Platine 01/09/2003
Drapeau de la France SNEP[7] 200 000 + Disque d'or 2 × Or 20/04/1995
Drapeau du Royaume-Uni BPI[8] 900 000 + 3 x Disque de platine Platine 01/07/1996
Drapeau de la Suisse IFPI[9] 50 000 + Disque de platine Platine 1995

Notes et références[modifier | modifier le code]