Tampuan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tampuan
Pays Cambodge
Région Rotanah Kiri
Nombre de locuteurs 24 000[1]
Typologie à registres
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tpu
IETF tpu

Le tampuan est une langue môn-khmer parlée par environ 24 000 Tampuan dans la province de Rotanah Kiri au Nord-Ouest du Cambodge.

Classification interne[modifier | modifier le code]

Le tampuan est classé parmi les langues bahnariques, dans le sous-groupe central de cette branche des langues môn-khmer[2].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[3] et consonantiques[4] de la variété de tampuan du village de Yak Loum, près de Ban Lung, la capitale provinciale.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée [] i̤ː [i̤ː] ɨ̤ [ɨ̤] ɨ̤ː [ɨ̤ː] [] ṳː [ṳː]
Moyenne [] ə̤ː [ə̤ː]
ə [ə]
o [o] []
Ouverte ɛ̤ [ɛ̤] ɛ̤ː [ɛ̤ː]
ɛ [ɛ] ɛː [ɛː]
a̤ː [a̤ː]
a [a] []
ɔ̤ [ɔ̤]
ɔ [ɔ] ɔː [ɔː]

La langue compte en plus un certain nombre de voyelles doubles[5] :

  • əi, əɨ, ou, , ai, ɨə, ao
  • i̤ɜ, ṳɜ

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Alvéolaires Vélaires Glottales
Centrales Latérales Palatales
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sourdes asp. ph [] th [] kh []
Glottalisées ʔb [ʔb] ʔd [ʔd]
Affriquées c [t͡ʃ]
Fricatives ç [ç] h [h]
Nasales Simples m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
Sourdes asp. hm [hm] hn [hn] hɲ []
Liquides Simples r [r] l [l]
Sourdes asp. hr [hr] hl [hl]
Glottalisées ʔl [ʔl]
Semi-voyelles Simples w [w] j [j]
Glottalisées ʔw [ʔw] ʔj [ʔj]

Une langue à registres[modifier | modifier le code]

Comme de nombreuses langues môn-khmer, le tampuan n'est pas une langue tonale, mais une langue à registres. Les voyelles sont prononcées soit avec une voix claire, soit avec une voix soufflée[6]. Ces dernières sont notées ainsi : [].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crowley, 2000, p.1.
  2. Classification de Ethnologue.com
  3. Crowley, 2000, p. 7.
  4. Crowley, 2000, p. 4.
  5. Présentées par Crowley comme des voyelles et non comme des diphtongues.
  6. En anglais « clear voice » et « breathy voice ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Crowley, James Dale, Tampuan Phonology, Mon-Khmer Studies, 30:1-21, 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]