Syrus de Pavie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Syrus de Pavie

Syrus de Pavie (Siro en italien) est considéré par la tradition comme le premier évêque de Pavie au Ier siècle.

Légende[modifier | modifier le code]

Sa légende, écrite au XIVe siècle dans De laudibus Papiæ (L'éloge de Pavie), raconte que Syrus serait le jeune garçon qui avait apporté les cinq pains lors de l'épisode de la multiplication des pains dans les Évangiles. Il aurait suivi saint Pierre à Rome et de là, aurait été envoyé dans la Plaine du Pô pour prêcher et convertir les populations, où il aurait effectué une grande œuvre missionnaire dans toutes les principales villes du nord de l'Italie.

Une autre tradition, du VIIIe siècle, fait de Syrus un disciple d'Hermagoras (ou Ermagora) premier évêque d'Aquilée, lui-même disciple de saint Marc.

En compagnie de saint Juventius, il lutta contre l'arianisme.

Considéré comme saint dans l'Église catholique, il est fêté le 12 septembre, même s'il ne figure plus au Martyrologe de l'église.

Saint Syrus est représenté en habits épiscopaux, piétinant une basilique, symbole de l'arianisme, ou alors en compagnie de saint Juventius. Il est le saint patron de la ville de Pavie. Ses reliques reposent dans une chapelle de la cathédrale.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hippolyte Delehaye, The Legends of the Saints (Dublin, Four Courts Press, 1955), 37.
  • N. Everett, The Earliest recension of the Life of S. Sirus of Pavia (Vat. lat. 5771), Studi Medievali 43 (2002), 857-957 (en latin).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]