Symmetric Digital Subscriber Line

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Le Symmetric Digital Subscriber Line (SDSL, en français ligne d'abonné numérique à débit symétrique) est une technique d'accès qui permet de faire transporter des données à haut débit (jusqu'à 2 Mbit/s avec une portée maximale de 2,4 km) par un réseau. SDSL est une des techniques de la famille DSL. Comme son nom l'indique la ligne SDSL a, contrairement à la ligne ADSL, des débits symétriques : son débit en réception (débit descendant ou download) est égal au débit en émission (débit montant ou upload).

Le SDSL utilise seulement une paire torsadée (deux conducteurs) alors que les précédents standards DSL en utilisaient deux voire trois. Le débit de la SDSL peut être accru en utilisant plusieurs paires torsadées.

Cette utilisation de plusieurs paires de cuivre est aujourd'hui très fréquente, 4 paires de cuivre sont nécessaires pour atteindre un débit de 8 Mb/s au maximum. L'opérateur va tout simplement regrouper plusieurs paires de cuivre, ce n'est donc pas de l'agrégation de liens.

L'offre d'accès SDSL est destinée aux établissements professionnels : elle permet l'échange de données à haut débit entre plusieurs sites distants d'une même entreprise.

Contrairement à l'ADSL, le SDSL utilise également la bande spectrale utilisée communément pour le transport de la voix (de 300 à 3 400 Hz). Il n'est alors plus possible d'utiliser le service téléphonique classique, la ligne est donc dédiée. De ce fait, il n'est plus nécessaire d'utiliser de filtre, tout comme en dégroupage total et ADSL nu.

Article connexe[modifier | modifier le code]