SuperH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « SH-2 » redirige ici. Pour l’hélicoptère américain, voir Kaman SH-2.

Le SuperH est une famille de processeurs, conçus à la base par Hitachi. L'architecture des SuperH est de type RISC. Ils sont principalement utilisés dans les systèmes embarqués.

Les SuperH est le successeur de la famille de processeur H8.

Les processeurs[modifier | modifier le code]

Les processeurs appartenant à la famille SuperH sont :

SH-5[modifier | modifier le code]

Le projet SH-5 a été développé conjointement par STMicroelectronics (nom de code ST50) et Hitachi (SH5). Le projet SH-5 n'a été réalisé que de façon confidentielle par Hitachi sous la référence SH5-101 (Hitachi Cayman Board). Le SH5 est connu des Linuxiens pour son sobriquet de SH64, étant la seule incarnation 64 bits de l'architecture SuperH.

Suite à des désaccords stratégiques et une perte d'intérêt de STMicroelectronics, les projets SH-6 et SH-7 sont actuellement en sommeil, sans qu'aucun fondeur de puce, ni même Hitachi, ne puisse réaliser ces processeurs pour des questions de licence, et ce malgré les annonces publiques faites en 2000.

Particularités[modifier | modifier le code]

Les particularités de ces processeurs sont :

  • leur faible coût de fabrication ;
  • leur faible consommation d'énergie.

Du point de vue de la programmation, les processeurs SuperH sont très similaires à leurs homologues Motorola de la famille 68000 et ColdFire. Le SH-2 est plus ou moins l'équivalent d'un 68020, le SH-3 au 68030, mais le SH-4 correspond plutôt au Motorola 68060 du fait de son architecture superscalaire. La facilité de programmation est elle aussi très similaire : absence de pagination mémoire, modes d'adressages complexes, instructions logiques rapides, etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites sur le portage de Linux sur les SuperH