Stephan Schmidheiny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schmidheiny.

Stephan Schmidheiny, né le 29 octobre 1947 à Heerbrugg, Saint-Gall en Suisse, est un industriel suisse milliardaire[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Stephan Schmidheiny a fait ses études à l'université de Zurich, et a commencé sa carrière dans l'entreprise familiale Eternit. Selon son frère Thomas Schmidheiny, l'empire industriel hérité de leur père Max aurait été divisé en deux : l'amiante pour Stephan, le ciment pour Thomas [2]. Stephan Schmidheinhy a été nommé en 1975 CEO d'Eternit Suisse[3] et a occupé diverses fonctions dans les autres satellites du groupe Eternit. Il a par la suite diversifié ses investissements dans de nombreux domaines.

Il fut le principal conseiller pour les affaires de Maurice Strong, le secrétaire général de la Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement, plus connue sous le nom de sommet de la Terre de Rio (1992).

Il a fondé en 1995 le World Business Council for Sustainable Development.

Scandale de l'amiante[modifier | modifier le code]

En tant qu'ancien dirigeant de la société Eternit, il est l'un des deux principaux accusés[4] du procès de l'amiante à Turin en Italie[5], ouvert en 2009[6],[7].

Le 13 février 2012, il est condamné par le tribunal correctionnel de Turin à la peine de 16 ans de réclusion criminelle[8], tout comme le baron belge Louis Cartier de Marchienne. Il ne s'est cependant jamais présenté au procès. Les deux coupables devront également indemniser les parties civiles (victimes salariées, voisins des usines, collectivités locales, sécurité sociale, associations...) à hauteur d'environ 100 millions d'euros[9].

Le 3 juin 2013 il est condamné à 18 ans de prison ferme[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

.