Statut social

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le statut social est un ensemble de droits et d'obligations socialement déterminés en vertu des valeurs qui ont cours dans un groupe culturel donné. À ce titre, on peut le qualifier de pendant normatif du rôle.

Relations entre rôle et statut[modifier | modifier le code]

Comme expliqué plus haut, le statut est le pendant normatif du rôle. Il est un ensemble de droits et de devoirs confié à unindividu par la société. Il s'agit de l'aspect positionnel du concept, qui permet de repérer où l'acteur se situe dans le système social. Le rôle, lui, en est considéré comme le versant dynamique ou processuel. Ainsi, le rôle peut être approché sous forme d'attente, soit la façon dont la société veut que le titulaire d'un statut accomplisse la tache qui l'accompagne[1]. En réalité, statut et rôle sont les deux faces d'une même chose, mais considérée de points de vue différents.Il est à noter que certains sociologues ont remis en cause l'existence ou l'utilité de ces deux concepts, tel Linton ou Nadel.

Les attributs du statut[modifier | modifier le code]

Le statut est conféré par un attribut fondamental, lequel peut être acquis ou prescrit. Cet attribut fondamental est la condition nécessaire pour obtenir ce statut. Ainsi, tout médecin est titulaire d'un diplôme en médecine. En l'occurrence, il s'agit du rôle acquis.

Le statut possède aussi des attributs importants : ce sont les droits et devoirs que confèrent le statut. Pour continuer avec l'analogie du médecin, il a pour obligation de respecter le code déontologique, de pratiquer son art dans le but de guérir, mais il a également le droit de prescrire des médicaments.

Enfin, il existe les attributs périphériques : ce sont l'ensemble des stéréotypes liés aux statuts, par exemple socio-économiques

Rôles acquis, rôles prescrits[modifier | modifier le code]

Il est dit « acquis » lorsqu'il est gagné à la faveur de l'exploitation de dispositions naturelles ou du mérite. Il est dit « prescrit » (ou encore assigné) lorsque l'individu ne peut agir dessus : c'est le cas quand il dépend de qualités physiologiques telles que le sexe ou l'âge, mais aussi par le hasard des naissances.

Puisque chaque personne exerce au sein de la société plusieurs rôles (par exemple mère, épouse et chef d'entreprise), les personnes sont donc amenées à respecter (ou du moins il est attendu d'elles qu'elles respectent) les droits et obligations attenants à l'exercice des différents rôles (le statut de chef d'entreprise implique de veiller au bon fonctionnement de celle-ci, celui de mère de nourrir ses enfants

Le statut social est générateur d'attentes, d'exigences plus ou moins importantes : on attendra d'un avocat qu'il défende son client, mais aussi qu'il s'exprime avec éloquence (à la barre) La première attente est fondamentale (elle est partie intégrante de l'attribut fondamental conférant le statut d'avocat), la seconde l'est moins, elle ressort plus de la représentation (idéologie) que l'on se fait d'un avocat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parsons, the social system, 1959, cité par De Coster, Bawin-Legros, Poncelet, introduction à la sociologie, Ed. de Boeck, 2006, p. 135