Espérance de vie en bonne santé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'espérance de vie en bonne santé, ou espérance de vie sans incapacité (EVSI) ou Healthy Life Years (HLY ou années de vie en bonne santé) est un indicateur démographique structurel recommandé par l'Union européenne.

Nombre d'année de vie en bonne santé par rapport à l'espérance de vie (pour les hommes) en Europe en 2009 selon le pays. C'est en Suède que les Hommes vivent le plus longtemps en bonne santé

Cet indicateur fait partie de la famille des « espérances de santé », et plus précisément des espérances de vie sans incapacité.
Il traduit le nombre d'années que l'on peut espérer vivre en bonne santé ou sans incapacité au sein de l'espérance de vie.

En France[modifier | modifier le code]

Après une période d'amélioration jusqu'en 2006 la situation semble légèrement se dégrader[1], pour des causes a priori à la fois environnementales (qualité de l'air, de l'eau et de l'alimentation) et comportementales (tabagisme, alimentation, sédentarité...),.

Comme dans d'autres pays européens (depuis 2006 en France) ; « l'espérance de vie sans incapacité » (EVSI) a commencé à décliner en 2006 et a chuté d'environ un an de 2008 à 2010 ; passant de 62,7 ans à 61,9 ans d'espoir de durée de vie sans incapacité pour les hommes ; et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes[1].
Autrement dit, en 2010 les hommes pouvaient espérer vivre en bonne santé 79,1 % de leur espérance de vie totale contre 80,6 % en 2008 et les femmes 74,4 % contre 76,1 %[1]...
Jean-Marie Robine, l'un des auteurs de l'étude note que dans les pays comme la France où l'espérance de vie était déjà élevée, « les gains d'années de vie se font aux âges les plus élevés, donc lorsqu'on est en moins bonne santé »[1]

Intérêt de ce type d'indicateur (et contexte d'utilisation)[modifier | modifier le code]

Les espérances de santé ont été développées pour répondre à la question : « Vit-on plus longtemps mais aussi plus longtemps en bonne santé ? ».

Les « espérances de santé » permettent d'ajouter une dimension de qualité de vie au nombre d'années vécues.
On peut mesurer l'évolution de cet indicateur dans le temps, mais aussi comparer la situation des pays ou celle de groupes au sein d'une population (selon le sexe par exemple).

Il y a autant d'« espérances de santé » que de dimensions de la santé, dont l'« incapacité » qui permet de mesurer les difficultés et les limitations rencontrées dans les activités du quotidien (au travail, au domicile, pour les soins personnels) à cause d'un problème de santé.
L'indicateur européen HLY décompte les années de vie avec et sans « limitations dans les activités usuelles ».

Statistiques par pays[modifier | modifier le code]

Espérance de vie en bonne santé (2008)[2]
Pays Homme Femme
Allemagne 55,8 57,4
Autriche 58 59,5
Danemark 62,3 60,7
Espagne 63,7 63,2
Grèce 65,4 65,8
France 62,4 64,2
Luxembourg 64,8 64,2
Pays-Bas 62,4 59,8
Pologne 58,4 62,6
Portugal 59 62,6
Suède 69,2 68,7

voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Communiqué AFP, relayée par Le point, dans un article intitulé : L'espérance de vie en bonne santé baisse légèrement en France, Publié : 19/04/2012
  2. « Espérance de vie en bonne santé selon Eurostat » (consulté le 27 octobre 2010)