Sora Aoi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Sora Aoi (蒼井そら)
Sora Aoi (1983- )[1]
Sora Aoi (1983- )[1]

Surnom Sola Aoi
Naissance 11 novembre 1983 (30 ans)
Drapeau du Japon Tokyo, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession Actrice de film pornographique
Mannequin de charme
Années d'activité 2002-2004
Films notables High School Teacher
Yeux Marron
Cheveux Bruns

Sora Aoi (蒼井そら, Aoi Sora?), également connue sous le nom de Sola Aoi[2]) est une AV Idol[3] japonaise. Elle est l'une des actrices ayant remporté, à son époque, les plus hautes récompenses pour les rôles qu’elle a interprétés dans ses films.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Sora Aoi est née le 11 novembre 1983 à Tokyo, Japon. Étudiante, elle occupe différents postes à temps partiel dans la restauration rapide (pizzerias, cafétérias, pubs…)[4]. Au cours de sa troisième année d’études secondaires, elle est découverte dans le quartier de Shibuya par une agence de mannequins pour travailler en tant que Gravure Idol[5] et mannequin[6].

À la question de savoir comment elle a choisi son nom d’emprunt, elle répond « Mon chef d’Agence m’a demandé quelle était ma couleur préférée. J’ai répondu : le bleu (« aoi » en japonais). Il m’a aussi demandé ce que j’aimais plus particulièrement. Je lui ai dit : le ciel (“Sora” en japonais). Il a donc choisi pour moi le nom de ‘’Sora Aoi’’ (“Ciel bleu” en Japonais) [7] Aoi commence à poser dévêtue en novembre 2001. Ses « grands yeux [,] son sourire agréable » [8], son visage de jeune fille et… sa poitrine généreuse[9] la font rapidement remarquer comme mannequin de nus[10]. Au début, ses bonnets de soutien-gorge sont « F » mais deviennent “bonnets G” au cours de sa première année de tournage[10].

Bien que non confirmé à l’heure actuelle, Aoi tient un rôle dans deux films réservés aux adultes[réf. nécessaire], ‘'Summer Break’’ et ‘’'Twinkle Twinkle’’, à la demande d’une chaîne de télévision pornographique privée. Elle a ensuite été sous contrat avec KUKI[11],[12] qui regroupe également Samantha et Alice Japan.

Débuts dans la vidéo pornographique[modifier | modifier le code]

Aoi débute officiellement dans le film AV en 2002, à l’âge de 18 ans[13], dans une production des studios Alice Japan, Happy Go Lucky. paru en juillet 2002[14]. Le film met l’accent sur la jeunesse d’Aoi et sur son statut de “nouvelle venue”. Aoi y est enlevée, séquestrée et violée par son enseignant. Ce film contient également des urabon (裏本), scènes interdites par la censure japonaise[réf. nécessaire][15].

Films pornographiques à caractère documentaire[modifier | modifier le code]

Les critiques ont souvent stigmatisé le caractère documentaire[16] de nombreuses vidéos pour adultes au Japon[17],[18].

Le second film pornographique d’Aoi (le premier tourné pour MAX-A – une firme éditant sous le label Samantha) - est également axé sur un aspect documentaire montrant le thème désormais « classique » de l’initiation au sexe. En témoignant de l’éveil sexuel de l’actrice, l’activité à l’écran est une documentation explicite pour le spectateur[19]. Ce vidéo film, The Blue Sky: Sora Aoi, fait également appel au thème de l’éveil sexuel en montrant Aoi prenant du plaisir avec un godemichet, instrument qu'elle utilise pour la première fois de sa vie[20].

'’Facial’’, paru en août 2002, est une gonzo-vidéo [21] pour un effet plus réaliste des “gros plans”[22]. L’histoire est celle d’Aoi ayant des relations sexuelles avec des hommes de rencontre dans un hôtel de passes. Un journaliste de ‘’x-city jp’’ commentait le film en disant qu’« Aoi était plus osée, à chaque nouvelle vidéo » [23]. Une autre vidéo documentaire Bubbly Heaven, série mise sur le marché en août 2003, implique différentes actrices AV connues qui apprennent la technique du « soapland » [24] auprès de professionnelles pour ensuite faire la démonstration de leur virtuosité pour le plus grand bonheur du spectateur[25]

Films pornographiques à histoires fictives[modifier | modifier le code]

Bien que le caractère documentaire soit populaire au Japon en ce qui concerne les vidéos AV, les films basés sur des histoires de science fiction ne sont pas en reste (décembre 2002). ‘’50/50’’ raconte l’histoire d’une femme qui travaille à la fois dans un restaurant et dans un spectacle où elle s’exhibe afin de gagner suffisamment d’argent pour payer le loyer de l’appartement dans lequel elle habite avec son ami[26]. Ce scénario donne l’occasion pour Aoi d’arborer une tenue d’employée de maison française et de pratiquer avec trois acteurs différents. "Bug", critique de ‘’xcity.jp’’ commente en disant que les baisers fréquents d’Aoi aux acteurs lors des scènes de pénétration donnent un côté “agréable” au film[27]. ‘’'Sola-Graph’’, mis sur le marché en janvier 2003, est, pour Aoi, sa quatrième apparition sous le label Samantha[28]. Cette vidéo montre Aoi pratiquant l’acte sexuel avec plusieurs acteurs très connus. Des pénétrations à l’aide de légumes et de fruits sont également pratiquées par les protagonistes[27]. le dernier partenaire d’Aoi dans cette video n’est autre que Taka Kato. Sa dextérité manuelle pour obtenir une éjaculation féminine, légendaire dans le monde de la pornographie japonaise, lui a valu le surnom de "Goldfinger"[29]. De fait, on voit Aoi éjaculer sous les doigts de Kato au cours de la scène finale[27].

En février 2003, .(‘’Wet and Tender’’) Aoi interprète le rôle d’une prostituée poursuivie à la fois par son ami et par un satyre jusqu’à ce qu’elle soit secourue par un passant[30]. Elle le récompensera en s’offrant à lui[31],[32].

Puis c’est Sexy Fruit (avril 2003). Aoi aspire à la célébrité. Elle donne ses faveurs en échange de leçons de chant et de cours d’art dramatique[33].

Little Sister's Secret (mai 2003) est l’histoire d’un inceste[9]. Le film inclut des scènes de cravate de notaire avec l’ami d’Aoi et sous le regard attentif de son professeur d’école. Sont également incluses des scènes de sexe avec le beau-frère. Aoi a fait preuve, dans ce film, d’une grande variété de sentiments ainsi que l’exige son rôle. KUKI estime que c’est là sa meilleure prestation[34].

Sexy Butt paraît dès le mois suivant. Aoi y est amoureuse d’un cascadeur de la télévision[35]. Elle fantasme d’être manuellement satisfaite par cet acteur. Elle y a également des rapports sexuels avec un scénariste ainsi qu’avec un homme criblé de dettes. Malgré le titre prometteur du film, le postérieur d’Aoi n’apparaît pas souvent dans cette vidéo[36].

Autres genres de films[modifier | modifier le code]

Contrastant avec ces films documentaires, Aoi a tourné des vidéos de science-fiction. Cosmic Girl (octobre 2002), réalisé pour le compte d’Alice Japan, est une « comédie érotique » dans laquelle elle est une superhéroine. Elle se bat contre des Aliens venus de l’étoile Vibe. C’est l’occasion de scènes de sexe avec les Aliens[37]. Aoi porte des vêtements cosplay[38], un ‘’yukata’’[39] et chante[40].

Jeune femme portant un yukata
Photo prise à Kyoto, Japon
(photo commons)[39]

Splash, sorti en juillet 2003, voit Aoi projetée dans le futur proche auquel le temps humain est asservi par les « espions de l’Océan ». Des échanges sexuels suivent.avec ces espions[41]..

Notoriété et position prépondérante[modifier | modifier le code]

En 2003, lors de la cérémonie du Grand Prix du film pour adultes, Aoi reçoit le "Best Breasts Award"[42], dès sa première année de tournage, en récompense de son travail dans l’industrie AV[10]. La même année, Aoi joue dans High School Teacher. Elle interprète deux rôles : le rôle titre et celui d’une étudiante qui a tenté de se suicider l’année précédant l’arrivée de son enseignant[43].

Tout en continuant à tourner dans les vidéos pornographiques dures, Aoi paraît dans le premier film de Believe (une nouvelle entité de la firme SHUFFLE) : ‘’The Naked Body’’. Il s’agit d’une Image-video dans laquelle l’actrice pose nue mais sans scène de sexe. Naked / Sora Aoi #2 est la seconde Image-video tournée dans l’île de Guam pour la même firme. Cette fois, Aoi est devenue une des AV Idol les plus en vue du Japon. En 2005, son nom est le deuxième nom le plus recherché sur Internet parmi les femmes célèbres[13] de ce pays[44]. La popularité d’Aoi lui permet de prétendre aux programmes distrayants de haut de gamme, y compris la télévision et la radio[13]. On la retrouve chantant pour quelques albums de Punk rock [réf. nécessaire]. Sa popularité s’étend jusqu’à la Corée du Sud où le groupe Coréen de hip-hop, Epik High, utilise une photo d’elle dénudée pour promouvoir leurs concerts pendant leur traversée du désert. Ils furent arrêtés mais ne s’excusèrent publiquement auprès d’elle que bien des années plus tard[45].

Aoi continue de travailler pour Alice Japan et Samantha jusqu’en novembre 2004[réf. nécessaire], date à laquelle son contrat n’a pas été renouvelé. Elle s’adresse une compagnie nouvellement constituée : ‘’S1’’. Ce studio voit ses films peu censurés (la commission de censure qui a ‘’S1’’ en charge échappe au contrôle gouvernemental) bien qu’ils contiennent des scènes dures telles que viols collectifs et scènes de bondage[46]

Vie actuelle[modifier | modifier le code]

Au cours de l’année 2006, Aoi fait des apparitions régulières à la télévision dans des productions filmées ou des variétés[13]. D’après le magazine Friday de décembre 2006, Aoi est amoureuse d’un artiste (comique) célèbre Jiro Hachimitsu. Il est dit qu’Aoi et Hachimitsu vivent toujours ensemble[13]. Aoi tourne encore un petit rôle, non dévêtue, dans une production de Thai-teen movie intitulée "Pid Term Yai" à paraître en mars 2008. Elle commence une carrière de chanteuse pop en Chine[47] en 2010.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Vidéos réservées aux adultes[modifier | modifier le code]

Titre du film[48] Producteur Réalisateur Date de parution Notes
Happy Go Lucky! Alice Japan Kazuhito Kuramoto VHS:30 Juillet 2002
DVD:30 Août 2002
Début d’Aoi en tant qu’AV Idol[3]
The Blue Sky Sora Aoi
あおぞら
MaxA/Samantha Yoshiho Fukuoka 23 août 2002
Virgin Sky Max-A Yukihiko Shimamura 24 septembre 2002
Cosmic Girl Alice Japan Hidekazu Takahara 29 octobre 2002
Samantha Sora Aoi Vol. 1
サマンサ 蒼井そら
Max-A Yoshiho Fukuoka 22 novembre 2002 Parution de The Blue Sky en DVD
Facial Sora Aoi Max-A Yoshiho Fukuoka 29 novembre 2002
Max-A Anniversary 3 Max-A 6 décembre 2002 Compilation de 24 actrices
50/50 Sora Aoi Alice Japan Kazutoshi Goto 27 décembre 2002
MAX-A3人娘 野原りん 明日香 蒼井そら Max-A Yukihiko Shimamura 24 janvier 2003 Parution de Virgin Sky en DVD
Sola-Graph Max-A Yukihiko Shimamura 31 janvier 2003
Wet and Tender
ネッチョリ癒されたい
Alice Japan Yoshinori Kasuga 28 février 2003
Illegal Tits Violation 14
不法侵乳 14
Max-A Taira Takano 25 mars 2003
Samantha Sora Aoi Vol.2
サマンサ蒼井そら VOL.2
Max-A Yoshiho Fukuoka
Yukihiko Shimamura
25 avril 2003 Parution de Facial et de Sola-Graph en DVD
Sexy Fruit
色情果実
Alice Japan Hidekazu Takahara 25 avril 2003
Younger Sister's Secret Sora Aoi
妹の秘密 蒼井そら
Max-A Yo Takemura 30 mai 2003
Samantha Sora Aoi Vol. 3
サマンサ 蒼井そら Vol.3
Max-A Taira Takano 20 juin 2003 Parution de Illegal Tits Violation 14 en DVD
Sexy Butt
女尻
Mejiri
Alice Japan Kunihiro Hasegawa 20 juin 2003
The Naked Body
裸体
25 juin 2003 Nude modeling only
Splash
スプラッシュ
Max-A Taira Takano 25 juillet 2003
Bubbly Heaven
逆ソープ天国
Alice Japan Shigeo Katsuyama 22 août 2003
Samantha Sora Aoi Vol.4
サマンサ 蒼井そら Vol.4
Max-A Yo Takemura 22 août 2003 Parution de Younger Sister's Secret en DVD
Samantha Sora Aoi Vol.5
サマンサ 蒼井そら Vol.5
Max-A Taira Takano 19 septembre 2003 Parution de Splash en DVD
Welcome To Max Café
ようこそMax Cafeへ!
Max-A Yo Takemura 30 septembre 2003
21 novembre 2003
Costume Play Doll
制服人形
Alice Japan Yuji Sakamoto 24 octobre 2003
Sora Aoi's 2 Videos
蒼井そら 2本セット
Alice Japan Yuji Sakamoto 24 octobre 2003 ContientCostume Play Doll & Best Collection
Sora Aoi Best Collection
蒼井そら 秘蔵痴態集
Alice Japan 24 octobre 2003 Compilation d’extraits de Happy Go Lucky, "Cosmic Girl", & "50/50"
Oral Infection
口内感染
Max-A Yoshiho Fukuoka 28 novembre 2003
Max-A Anniversary IV Max-A 19 décembre 2003 Compilation de 24 actrices
Indecent Model
猥褻モデル
Waisetsu model
Alice Japan Eigo Mochizuki 26 décembre 2003
Samantha Sora Aoi Vol.6
サマンサ 蒼井そら Vol.6
Max-A 23 janvier 2004 (Oral Infection Version DVD)
The Confined Bodydolls/ Sora Aoi
監禁ボディドール 蒼井そら
Max-A Taira Takano 30 janvier 2004
The Hidden Suicup
裏・スイカップ
Alice Japan Kyuhei Tsubakihara 20 février 2004
Naked 2/ Sora Aoi
裸体 蒼井そら#2
Shuffle Kosuke Kisaragi 25 février 2004 Nudisme seulement, pas de sexe
Samantha Sora Aoi Vol.7
サマンサ 蒼井そら Vol.7
Max-A Taira Takano 26 mars 2004 Parution de The Confined Bodydoll en DVD
Self Produce/ Sora Aoi Max-A Toshio 30 mars 2004
The Devil's Training
悪魔の肉調教
Alice Japan Shigeo Katsuyama 30 avril 2004
Samantha Sora Aoi Vol.8
サマンサ 蒼井そら Vol.8
Max-A 21 mai 2004 (“Production personnelle” de la Version DVD)
Sister's Secret Collection
妹の秘密コレクション
Max-A Toshio 28 mai 2004
Taboo / Sora Aoi Max-A Yukinori Nishizawa 28 mai 2004
Boin Mix Bomb Max-A Toshio 18 juin 2004 Compilation de 10 actrices à la poitrine généreuse
Provocative Erotic
挑発エロティック
Alice Japan Hidekazu Takahara 25 juin 2004
More Max VI Max-A Toshio 23 juillet 2004 Compilation de 10 actrices
Samantha / Sora Aoi vol.9
サマンサ 蒼井そら Vol.9
Max-A Yukinori Nishizawa 23 juillet 2004 Parution de Taboo en DVD
Lollipop Max-A Toshio 30 juillet 2004
Sora Aoi Becomes a Prostitute
風俗で蒼井そらとしたいっ!
Alice Japan 20 août 2004
Sexy Butt Climax 204
女尻CLIMAX 2004
Mejiri Climax 2004
Alice Japan Usagi Kanda 27 août 2004 Compilation de 5 actrices
Witch Hunt IV
魔女の棲み家Ⅳ
Max-A Taira Takano 28 septembre 2004
Fetish Sora
フェティッシュ そら
Alice Japan Kyuhei Tsubakihara 22 octobre 2004
Sell Debut
セル初
S1 Hideto Aki 11 novembre 2004
Samantha Sora Aoi Vol.10
サマンサ 蒼井そら Vol.10
Max-A Toshio 28 novembre 2004 Parution de Lollipop en DVD
Best of Sky Max-A Toshio VHS: 30 novembre 2004
DVD: 29 avril 2005
Compilation de 14 vidéos précédentes de Sora Aoi
Female Teacher X Schoolgirl
女教師×女子校生
S1 Kingdom 11 décembre 2004
Erotic Lady's Indecent Language Play
淫語 エロい女の淫語あそび
S1 Kingdom 11 janvier 2005
Let's Confine! MAX MAX 4 Hours
やっぱり監禁だ!まっくすまっくす4時間
Max-A 28 janvier 2005 Compilation de 14 actrices
Sora Aoi is Just for Me
僕だけの蒼井そら
S1 Alala Kurosawa 11 février 2005
Kissing Special
接吻スペシャル
S1 Hideto Aki 11 mars 2005
Sora is Your Do Exactly As Told Toy
そらはアナタのいいなり玩具
S1 Alala Kurosawa 11 avril 2005
Taboo Hard Mix
(Compilation de 6 actrices)
Max-A Toshio 29 mars 2005
Reverse Soap Heaven All Reserved Special 2005
逆ソープ天国貸切スペシャル 2005
(Compilation de 5 actrices)
Alice Japan Usagi Kanda 29 avril 2005
Lusting Uniform Collection
欲情制服コレクション
Max-A Toshio 29 avril 2005 Compilation de 5 actrices
Sora's Moist, Rich Sex
そらのネットリ濃厚セックス
S1 Kengo 19 mai 2005
Breast Special
おっぱいスペシャル
S1 Hideto Aki 19 juin 2005
Sora Will Relieve You Greatly
蒼井そら そらがいっぱい癒してあげる
S1 Style[Jo] 19 juillet 2005
Uniform Doll Dress Up Collection 2005
制服人形 着せ替えコレクション 2005
Alice Japan Usagi Kanda 22 juillet 2005 Compilation de 7 actrices
Risky Mosaic - Stimulating Sex
ギリギリモザイク はげましセックス
S1 Koushirou 19 août 2005
Wouldn't You Like to Be Shown Sora's Sex Thorougly?
そらのセックスじっくり見せてあげよっか
S1 Tadanori Usami 19 septembre 2005
Get Really Erotic Costume Play!
コスプレでい~っぱいHしよっ!
S1 Alala Kurosawa 19 octobre 2005
Lewd Neighbor
エッチな隣人
S1 Tadanori Usami 19 novembre 2005
Delusional Special Bath
妄想的特殊浴場
S1 Hideto Aki 19 décembre 2005
A Life With Sora is Filled With Sex 24 Hours!
そらとの共同生活は24時間セックスざんまい!
S1 Hideto Aki 19 janvier 2006
Yeah! Nurses!! MAX MAX 4 Hours
やっぱりナースだ!まっくすまっくす4時間
MaxA 20 janvier 2006
Brand New Nurse Sora as a Pakopako Nurse
新米ナースそらのパコパコ看護
S1 Iggy Coen 19 février 2006
Super Titty-Fucking 2
激パイズリ2
S1 Hideto Aki 19 avril 2006
Sora is the Young Married Lady Next Door
そらは隣の若奥様
S1 19 mai 2006
Sora Aoi Collection 1
蒼井そらCOLLECTION 1
S1 19 juillet 2006
BakoBako Gangbang 15
バコバコ乱交15
S1 Hideto Aki 19 septembre 2006
S1 Dream Collection - Super S Class idols 4 hour special vol.1
S1ドリームコレクション スーパーS級アイドル4時間!1
S1 19 octobre 2006
Hyper-Risky Mosaic
ハイパーギリギリモザイク
S1 Hideto Aki 19 novembre 2006
S1ドリームコレクション2周年記念スペシャルVer. スーパーS級アイドル8時間! S1 19 février 2007
Big Dick PakoPako!
おっきいチンポでバコバコ!
S1 Hideto Aki 19 avril 2007
Hyper-Risky Mosaic 8 Hours
ハイパーギリギリモザイク8時間
S1 19 octobre 2007

Publications destinées aux U.S.A..

Titre Producteur Directeur de la publication Date de mise à disposition
Asian Beauty[46] Adult Source Media Kosuke Kisaragi

Films notables[modifier | modifier le code]

Albums photos[modifier | modifier le code]

Titre en anglais[49] Titre en japonais Date de parution
Lovepara Unmei らぶぱら 運命 10 mai 2003
Lovex 07 Sora Aoi Lovex 07 蒼井そら 22 novembre 2003
Karami 21 Sora Aoi Karami 21 蒼井そら 10 mars 2004

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Informations tirées de « (ja) 蒼井 そら - Aoi Sora (Profile) », 'Web I-dic' (consulté le 01-05-2007)
  2. Il est fréquent que les artistes du film pornographique japonais utilisent plusieurs pseudonymes au cours de leur carrière.
  3. a et b Une AV Idol (adult video idol; actrice AV, (AV女優 AV joyu?) est, au Japon, une actrice qui travaille dans l’industrie pornographique et/ou pose dévêtue pour des revues ou albums photos en général destinés à une population masculine. Nous ne reviendrons pas sur ce terme que nous emploierons par la suite.
  4. (ja) « 蒼井そらの部屋へようこそ - Video Idol Interview », www.b-v.co.jp (consulté le 01-05-2007) : « いろいろやってましたよ。居酒屋さんとか、すし屋さんとかピザ屋さんとか……。 »
  5. Gravure idols (グラビアアイドル gurabia aidoru) sont des mannequins japonais qui posent en (bikini, maillot une pièce et autres tenues « sexys » pour des revues et albums photos destinées à des lecteurs masculins. Elles peuvent également arborer des tenues “fétichiste” telles que tenue de combat, d’ arts martiaux ou vêtements de superhéroine tirés de tokusatsus.
    Ce genre de publications s’adressent à une population âgée de 9 à 35 ans.
    Quoi qu’il en soit, les Gravure Idols ne posent jamais dévêtues et ne montrent jamais explicitement l’acte sexuel.
    Le terme de Gravure Idol fait allusion aux techniques (photogravure ou plus exactement rotogravure) d’impression utilisées dans la production des revues sur papier glacé
  6. (ja) « 蒼井そらの部屋へようこそ - Video Idol Interview », www.b-v.co.jp (consulté le 01-05-2007) : « 渋谷で友だちと待ち合わせしていたときにスカウトされたんです... 高校3年生でした。 »
  7. (en) « Sora Aoi Interview », www.jsexnetwork.com (consulté le 01-05-2007)
  8. (en) « Samantha: Sora Aoi », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  9. a et b (en) « Sister's Secret: Sora Aoi », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  10. a, b et c (en) « Grand Prix 2003 Sora Aoi », xxx.xcity.jp (consulté le 01-05-2007)
  11. Un des plus importants producteurs japonais de films pornographiques
  12. (en) Stephen Ochs, « Cross-Cultural Porn Digressions With Kuki Group's Tadasu Isogawa », AVN,‎ date 1erJanvier 2004 (consulté le 10-01-2008)
  13. a, b, c, d et e (en) « Beauty and the Beast », www.japan-zone.com (consulté le 01-05-2007)
  14. (ja) « 2002年 (平成14年) », AV 研究所 (AV Research Laboratory) (consulté le 10-04-2007)
  15. (en) « Happy Go Lucky! », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  16. Dans le domaine cinématographique, le film documentaire est une catégorie qui se fixe pour objectif théorique de produire la représentation d'une réalité, sans intervenir sur son déroulement, une réalité qui en est donc indépendante. Il s'oppose à la fiction, qui autorise de recréer la réalité qu'elle représente par le biais, le plus souvent, d'une narration qui en produit l'illusion. La fiction, pour produire cet effet de réel s'appuie donc, entre autres choses, sur une histoire ou un scénario et une mise en scène. Par analogie avec la littérature, le documentaire serait à la fiction ce que l'essai est au roman
  17. Au Japon ces films ont effectivement une vocation « documentaire ». Ils sont diffusés auprès des femmes en âge de se marier pour les initier au sexe [NDRL]
  18. Jasper, Sharp (en) « Every Japanese Woman Makes Her Own Curry (review) », Midnight Eye (consulté le 01-05-2007) : « Matsue has said that his twin interests in movies are documentary and hardcore Adult Video. The similarities between the two genres - the recording of real, non-simulated action with the rawness of the production a testament to its vérité nature - have been picked up on by critics numerous times before
    **Matsue a dit que ses deux centres d’intérêt dans les films [pornographiques] étaient l’aspect documentaire et le sexe pur et dur. Les similitudes entre les deux genres – l’enregistrement d’une action bien réelle, non-simulée et l’aspect choquant de la production, témoignage de « vérité nature » [en français dans le texte] – ont toujours été montrés du doigt par les critiques de nombreuses fois par le passé. »

  19. Kjell, Fornander (en) « A Star is Porn », Tokyo Journal,‎ juillet année 1992 (consulté le 01-05-2007) : « The first appearance for an AV girl is as a so-called "new face." At this stage, says [Yusei] Maeda [AV manager], inexperience and innocence are her most important attributes. Viewers are invited to follow, from appearance to appearance, her sexual initiation, dawning self-awareness and gradual acceptance of her inner, dark depths. »
    **Lors de sa première apparition à l'écran, une actrice de films pornographiques est appelée « nouvelle venue ». Sur ce point, [Yusei] Maeda, réalisateur de films AV, dit que « l’inexpérience et la candeur sont des atouts maîtres de l’actrice. Les spectateurs sont invités à suivre de film en film, son initiation à une sexualité naissante dont elle prend conscience par elle-même et l'acceptation progressive des désirs les plus pervers venus du fond de son être »
  20. (en) « The Blue Sky: Sora Aoi », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  21. emploi de la caméra portée par les acteurs eux-mêmes qui filment leurs propres ébats. Cette technique particulière est de plus en plus répandue. Elle aurait l’avantage de placer le spectateur au cœur de l’action.
  22. (en) « facial Sora Aoi », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  23. Brief, Willis(en) « facial  Sora Aoi (AV review) », xxx.xcity.jp,‎ date 25 Décembre 2002 (consulté le 19-07-2007)
  24. (ソープランド, sōpurando) désignent une sorte de maison close où des « clients » sont baignés, lavés et massés par des prostituées nommées « compagnon ». Ce genre d'établissement est apparu après la promulgation de la Loi de 1956 réprimant la prostitution. Son équivalent féminin est rare.
  25. (en) « Bubbly Heaven: Sora Aoi », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  26. (en) « 50/50 », AV Idol Directory (consulté le 01-05-2007)
  27. a, b et c Bug (en) « 50 /50 (AV review) », xxx.xcity.jp,‎ date 22 Janvier 2003 (consulté le 19-07-2007)
  28. (en) « SOLA-GRAPH », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  29. Ryann, Connell (en) « Japan's biggest male porno star finds his career going flaccid », Mainichi Shimbun,‎ date 28 Mai 2007 (consulté le 19-07-2007)
  30. Il s’agit d’une aventure qui serait réellement arrivée à l’actrice
  31. (en) « Wet and Tender », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  32. Daisuke, Fukutome, (en) « Wet and Tender (AV review) », xxx.xcity.jp,‎ date 12 Mars 2003 (consulté le 19-07-2007)
  33. (en) « Sexy Fruit », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  34. Daisuke, Fukutome (en) « Sister's Secret (AV review) », xxx.xcity.jp,‎ date 11 Juin 2003 (consulté le 19-07-2007)
  35. (en) « Sexy Butt », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  36. Yusaku (en) « Sexy Butt (AV review) », xxx.xcity.jp,‎ date 2 Juillet 2003 (consulté le 19-07-2007)
  37. (en) « Cosmic Girl », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  38. abréviation de "costume play". Se dit des vêtements copiés sur ceux des mangas, tokusatsu et jeux vidéo
  39. a et b le yukata (浴衣?) est un vêtement d’été japonais
  40. Bug (en) « cosmic girl (AV review) », xxx.xcity.jp,‎ date 20 Novembre 2002 (consulté le 19-07-2007)
  41. (en) « Splash », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011)
  42. ’’« Le prix de la plus belle poitrine »’’
  43. (en) « High School Teacher », xxx.xcity.jp
  44. (en) « Sora Aoi (Aoi Sola) », avstars.jsexnetwork.com (consulté le 01-05-2007)
  45. [1] 3'20"
  46. a et b (en) « Asian Beauty », AVN,‎ année 2006 (consulté en Dorchester)
  47. Aoi Sora
  48. Filmographie basée sur (en) « (Sora Aoi) », AV Idol Directory (consulté le 03-02-2011) et « Sora Aoi », Urabon Navigator 1997-2006 (consulté le 02-02-2008)
  49. « Sora Aoi biography », Urabon Navigator 1997-2006 (consulté le 02-02-2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]