Sonate pour violon solo de Bartók

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La sonate pour violon solo Sz. 117 est une œuvre de Béla Bartók, écrite en 1944.

Il s'agit d'une commande du violoniste Yehudi Menuhin, datant de novembre 1943. Bartók avait alors émigré aux États-Unis au décours de la Seconde Guerre Mondiale et sortait d'une dépression où il n'avait guère composé. Il s'agit de l'une des dernières partitions du compositeur (la dernière achevée). Elle a été jouée par le dédicataire le 26 novembre 1944 mais Menuhin fait plusieurs demandes de modifications. Bartók les effectue mais décède peu de temps après, sans avoir eu le temps d'en écouter la version finale.

Elle comporte quatre mouvements. Son exécution dure un peu moins d'une demi-heure et exige de l'interprète une très grande virtuosité.

  1. Tempo di ciaccona
  2. Fuga. Risoluto, non troppo vivo
  3. Melodia. Adagio
  4. Presto

Articles connexes[modifier | modifier le code]