Soligalitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soligalitch
Солигалич
Blason de Soligalitch
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Kostroma Oblast.svg Oblast de Kostroma
Code postal 157170
Code OKATO 34 240 501
Indicatif (+7) 49436
Démographie
Population 6 144 hab. (2013)
Densité 768 hab./km2
Géographie
Coordonnées 59° 04′ 39″ N 42° 17′ 20″ E / 59.0775, 42.288959° 04′ 39″ Nord 42° 17′ 20″ Est / 59.0775, 42.2889  
Altitude 130 m
Superficie 800 ha = 8 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1335
Statut Ville depuis 1778
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Soligalitch

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Kostroma

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Kostroma
City locator 14.svg
Soligalitch

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Soligalitch

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Soligalitch
Sources
Liste des villes de Russie

Soligalitch (en russe : Солига́лич) est une ville de l'oblast de Kostroma, en Russie, et le centre administratif du raïon de Soligalitch. Sa population s'élevait à 6 144 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Soligalitch se trouve sur la rive gauche de la rivière Kostroma, à 137 km à l'est de Vologda, à 166 km au nord-est de Kostroma et à 465 km au nord-est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, la ville était un important centre de salines, qui fournissait en sel non seulement la Russie, mais aussi une grande partie de la Scandinavie. Ces salines furent d'abord mentionnées dans le testament d'Ivan Kalita comme Sol-Galitskaïa (Соль-Галицкая, ou « sel de Galitch »).

À la fin du XIVe siècle, les salines furent transmises à la famille de Dmitry Chemiaka, lui fournissant des revenus nécessaires pour mener de longues guerres pour le contrôle de Moscou. C'est en 1450 que les deux Galitch et Soligalitch furent finalement prises par Vassili II de Moscovie.

Au XVIe siècle, les salines étaient exploitées par les Troïtse-Serguiyeva Lavra et cinq autres monastères. La localité a été maintes fois ravagée par des Tatars de Kazan et les Oudmourts.

En 1609, Soligalitch devint un siège de voïvode. Elle fut saccagée par l'une des unités polonaises qui sévissait en Russie au cours de la période troublée de l'Interrègne. En 1649, la ville en bois fut détruite par le feu. Vers la fin du XVIIe siècle, une demi-douzaine d'églises furent reconstruites en briques, et ont survécu jusqu'à nos jours.

En 1708, Soligalitch fut incorporée dans le gouvernement d'Arkhangelsk. Sept décennies plus tard, fut créé le goubernia de Kostroma, et Soligalitch devint un centre d'ouïezd. Actuellement, la ville est connue comme une station thermale secondaire ; elle a des sources d'eau minérale et des bains de boue. La ville a un monument à l'explorateur Guennadi Nevelskoï, qui est né dans les environs.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1856 1897* 1926* 1939* 1959* 1970*
2 700 3 419 3 489 5 400 5 773 6 701
1979* 1989* 2002* 2010* 2012 2013
7 134 7 456 6 996 6 438 6 272 6 144


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]