Sirionó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue sirionó. Pour le peuple sirionó, voir Sirionó (peuple).
Sirionó
Sirionó, Mbia chee
Pays Bolivie
Région Beni
Nombre de locuteurs 399 (en 2002)
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de la Bolivie Bolivie
Codes de langue
ISO 639-3 srq
IETF srq

Le sirionó est une langue tupi parlée par les Sirionós en Bolivie, dans le département de Beni. Il s'agit d'une des trente-sept langues officielles de Bolivie. Elle dispose d'un alphabet officiel. La langue est parlée par 399 locuteurs environ sur une population ethnique de 419 personnes[1]. Des observations plus récentes tendent à considérer ce chiffre comme très supérieur à la réalité actuelle. La langue est considérée comme en danger selon les critères de l'UNESCO.

Classification[modifier | modifier le code]

La langue fait partie de la branche II dans la Classification de Rodrigues (2007) des langues tupi-guarani[2].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants présentent la phonologie du sirionó[3].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ĩ [ĩ] ɨ [ɨ] ɨ̃ [ɨ̃] u [u] ũ [ũ]
Moyenne e [e] ẽ [] o [o] õ [õ]
Ouverte a [a] ã [ã]

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Palatale Vélaire Glottale
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] kʲ []
Sonores b [β] ɾ [ɾ] č [t͡ʃ]
Fricatives s [s] š [ʃ] h [h]
Nasales m [m] n [n] ñ [ɲ] ŋ [ŋ]
Semi-voyelles w [w] y [j]

Exemples[modifier | modifier le code]

Mot Traduction Prononciation standard
terre ibi íβi
ciel íbei íβei̯
eau i i
feu tata tata
homme eräkuï eɾã́kʷĩ
femme ereɨ̈ eɾéɨ̯̃
manger -kiaru kʲáɾu
boire -mbeɨ m͡béɨ
grand eoko eóko
petit ñete ɲéte
nuit itö ndaru itõndaɾu
jour nyasɨ n͡ʤás̺ɨ

A comparer avec la même liste en guarani.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crevels, 2002, p. 21.
  2. Rodrigues, 2007, p. 363.
  3. Priest, 1968, p. 103.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Crevels, Mily 2002. Why Speakers Shift and Languages Die: An Account of Language Death in Amazonian Bolivia, dans Crevels, Mily; van de Kerke, Simon; Meira, Sérgio; et van der Voort, Hein (éditeurs); Current Studies on South American Languages, pp. 9-30, Indigenous Languages of Latin America 3, Leyde, CNWS (ISBN 90-5789-076-3)
  • (en) Crevels, Mily (2012). Language endangerment in South America: The clock is ticking dans The Indigenous Languages of South America, pp. 167-234, Hans Henrich Hock and Lyle Campbell and Veronica Grondona · Mouton de Gruyter
  • (es) Dahl, Östen à paraître. Sirionó dans Lenguas de Bolivia: Tomo III, Plural Editores. La Paz. (référence)
  • (en) Firestone, Homer L. 1965. Description and Classification of Sirionó, La Haye, Mouton.
  • (en) Priest, Perry et Anne Priest 1967. Sirionó dans Bolivian Indian Grammars, Norman: Summer Institute of Linguistics of the University of Oklahoma, vol. 2, pp. 195-255.[réf. à confirmer]
  • (en) Priest, Perry 1968. Phonemes of the Sirionó language dans Linguistics, vol. 41, pp. 102-108.
  • (en) Rodrigues, Aryon, 2007. Tupi Languages in Rondônia and in Eastern Bolivia, Language Endangerment and Endangered Languages, Leo Wetzels (Éditeur), pp. 355-363, Indigenous Languages of Latin America 5, Leyde, CNWS Publications, (ISBN 978-90-5789-154-0)
  • (es) Schermair, Anselmo Ebner 1957. Vocabulario sirionó-castellano. Innsbruck/Áustria (Innsbrucker Beiträge zur Kulturwissenschaft, Sonderheft 5)
  • (es) Schermair, Anselmo Ebner 1962. Vocabulario castellano-sirionó. Innsbruck/Áustria (Innsbrucker Beiträge zur Kulturwissenschaft, Sonderheft 11)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]