Langues tupi-guarani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues tupi-guarani sont un groupe de langues amérindiennes et forment la branche la plus importante de la famille des langues tupi. Leur nom vient de deux des principales langues de cette famille, le tupi et le guarani.

D'après la légende, Tupí et Guaraní étaient deux frères qui se sont disputés et séparés ; le mot guaraní signifie aussi guerrier. Guaraní s'en alla s'installer dans la région de l'actuel Paraguay où il établit une riche descendance.

Les langues du groupe tupi-guarani s'étendent le long des grands fleuves de l'est de l'Amérique du Sud : le Paraguay, le Parana, l'Uruguay (tous trois des noms guaranis, guaí signifiant fleuve), l'Amazone.

Le groupe tupi-guarani est celui ayant la plus grande extension géographique des groupes linguistiques natifs de l'Amérique du Sud.

Classification interne du tupi-guarani[modifier | modifier le code]

Les langues tupi-guarani sont selon Rodrigues, dans sa classification de 2007, réparties en huit sous-groupes, nommés des branches et numérotés de I à VIII[1].

Langues tupi-guarani[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Métraux, "Migrations historiques des Tupi-Guarani" in Journal de la Société des Américanistes, t. XIX, p. 1 à 45, Paris, 1927[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Rodrigues, Aryon, Tupi Languages in Rondônia and in Eastern Bolivia, Language Endangerment and Endangered Languages, Leo Wetzels (Éditeur), pp. 355-363, Indigenous Languages of Latin America 5, Leyde, CNWS Publications, 2007 (ISBN 978-90-5789-154-0).

Voir aussi[modifier | modifier le code]