Shyne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shyne

Description de cette image, également commentée ci-après

Shyne en 2010

Informations générales
Surnom Shyne Po
Moses Michael Leviy
Nom Jamal Michael Barrow
Naissance
Belize City, Belize[1]
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop
Années actives Depuis 1998
Labels Bad Boy/Arista (1998-2003)
Gangland Records (2004-Present)
Def Jam (2004-2005, 2010-présent)
The Inc. Records (2003-présent)
Site officiel MySpace

Shyne, de son vrai nom Jamal Michael Barrow, est un rappeur bélizien né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Shyne est né à Belize City, ancienne capitale du Belize, un petit pays d'Amérique centrale. Il est le fils d'Imeon Myvette et Dean Barrow, l'actuel premier ministre et ministre des Finances du Belize[2],[3] Shyne n'a que très peu parlé de son père, qui en parlait comme un enfant "indésirable". La mère de Shyne est la sœur de Michael Finnegan, un des collègues politiques de longue date de Dean Barrow[4],[5]. Shyne est resté avec son oncle au Belize quand sa mère a déménagé aux États-Unis. Ce n'est qu'à l'âge de 13 ans qu'elle a pu l'emmener avec elle à Brooklyn[6].

Début de carrière[modifier | modifier le code]

En 1998, alors que Shyne rappe avec un ami dans une boutique, il est remarqué par le DJ-producteur Clark Kent. Ce dernier voit en lui un nouveau talent dans la lignée de The Notorious B.I.G., décédé un an plus tôt. Clark Kent travaille à cette époque sur l'album posthume de Biggie, Born Again[7].

Shyne signe alors sur le label de Puff Daddy, Bad Boy Records, et participe à de nombreux titres d'artistes du label, notamment sur l'album Double Up de Ma$e et sur l'album Forever de Puff Daddy[8].

Fusillade dans un night-club de New York[modifier | modifier le code]

Le , Shyne, alors âgé de 21 ans, Puff Daddy et sa fiancé de l'époque Jennifer Lopez sont au Club New York, une boîte de nuit non loin de Times Square. Mais une bagarre éclate dans la soirée, après une altercation entre Puff Daddy et un client. Shyne sort une arme et tire plusieurs fois en l'air avant de s'enfuir. Mais il est rapidement arrêté par la police. Déjà condamné auparavant, il est alors jugé pour tentative de meurtre[9].

Cette affaire entache alors la carrière prometteuse du jeune rappeur. Il parviendra cependant à sortir son 1er album, Shyne, le 26 septembre 2000 alors qu'il est incarcéré. L'album contient des productions des Hitmen ainsi que des featurings du chanteur de reggae Barrington Levy et de Slim du groupe 112. L'album se classe notamment 5e au Billboard 200 mais le futur du rappeur semble incertain.

Incarcération[modifier | modifier le code]

Le 1er juin 2001, Shyne est condamné à dix ans en prison[10],[11]. Il commence à purger sa peine dans la Prison de Dannemora, une prison de niveau de sécurité maximum. Cela indique alors que les tentatives de ses avocats pour une condamnation avec sursis ont échoué. Suite à cette affaire, il n'entretient plus aucune relation avec Puff Daddy et son label Bad Boy.

En mars 2006, il change son nom de manière légale en Moses Michael Leviy, en hommage aux origines juives de sa mère[12]. Quelques jours plus tard dans une cour de justice de New York, il demande à pouvoir continuer à travailler sa musique en prison.

Malgré cela, son incarcération attire beaucoup de sympathisants, notamment au sein de la communauté hip-hop[13]. Adoptant une sorte de "code du silence", auquel il a d'ailleurs fait référence dans son premier album, lui vaut une bonne réputation dans les rues.

Même incarcéré, son nom a continué à être lié avec plusieurs maisons de disques. Le rappeur 50 Cent ira jusqu'à se moquer de lui et de son implication dans la fusillade de 1999. Shyne lui répondra en 2004 sur la chanson "For the record", extrait de son 2e album Godfather Buried Alive, enregistré en prison. Ce 2e album contient notamment des productions de Swizz Beatz, Kanye West, Just Blaze ainsi que les participations de Foxy Brown, Ashanti, Kurupt et Nate Dogg.

Sortie de prison[modifier | modifier le code]

En août 2009, un juge de Manhattan signe la libération de Shyne pour le 6 octobre 2009[14],[15]. Il a alors purgé 9 ans de sa peine, qui était de 10 ans. Il devient juif haredi habitant à Meah Shearim sous le nom de Moses Levi. Il étudie le Talmud et planifie son comeback[16],[17],[18].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Non commercialisés[modifier | modifier le code]

  • 2001 : The Truth
  • 2008 : Godfather Resurrected

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • The Truth: Advance (2000)
  • Lost Sons (2003)
  • Life After The Club (2004)
  • Clinton Sparks & DJ Rukiz: Shyne - If I Could Start From Scratch (2004)
  • Lost Tapes (2004)
  • DJ Laser Presents Shyne - The Son Of Sam (2009)
  • 25 To Life Plus 9 (2009)
  • Suge White & Shyne - Best Of Shyne (2009)
  • DJ Messiah & DJ Antalive: Shyne 10 Years & Still Shyne'in (2009)
  • Welcome Home (Best of Shyne) (2009)
  • Shyne's Home (Oct. 6) (2009)
  • DJ Dizzy Donmez Hip-Hop Nights Shyne On (2010)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.xxlmag.com/Features/2004/0504.shynemom/index.html
  2. http://www.reuters.com/article/idUSN0848407320080208?pageNumber=2&virtualBrandChannel=0
  3. http://belizean.com/2009/10/rapper-shyne-fights-deportatio.html
  4. http://www.xxlmag.com/online/?p=19440
  5. http://www.nydailynews.com/gossip/2009/10/07/2009-10-07_rapper_shyne_jailed_in_diddy_and_jennifer_lopez_club_shooting_incident_free_and_.html
  6. http://www.theboombox.com/2009/10/19/shyne-immigration-hearing-subject-to-mercy-of-harvard-law-profes/#
  7. http://books.google.com/books?id=opj0vm0q3lMC&pg=PA129&lpg=PA129&dq=shyne+clark+kent&source=bl&ots=nsQy62hZ7l&sig=_RrhXjXHcTu-5_yexGlHjz1SpfI&hl=en&ei=_Y7TSo6ZJpXalAeWwrWpCg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=5&ved=0CBMQ6AEwBDgU#v=onepage&q=shyne%20clark%20kent&f=false
  8. http://www.cduniverse.com/search/xx/music/pid/1126423/a/Forever.htm
  9. http://www.liberation.fr/culture/0101362585-puff-daddy-sent-la-poudre
  10. http://www.nme.com/news/shyne/8019
  11. http://www.mtv.com/news/articles/1444188/20010601/shyne.jhtml.
  12. http://www.youtube.com/watch?v=LxFz5CzSjRg
  13. http://www.mtv.com/bands/s/shyne/news_feature_080504/index.jhtml
  14. http://www.examiner.com/x-1622-NY-HipHop-Music-Examiner~y2009m8d4-Shyne-will-meet-with-parole-board-today-does-JayZ-want-to-sign-him
  15. http://www.paperblog.fr/1602579/shyne-bientot-libere/
  16. Shyne Returns To His Birthplace. Rap Radar (2009-10-29). Retrieved on 2010-11-23.
  17. (en) « Shyne Returns Home to Belize on Wednesday », 7 News Belize,‎ October 26, 2009 (consulté en 2009-10-27)
  18. [1], New Your Times

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]