Serge Fontaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Serge Fontaine est un homme politique québécois (né le 17 septembre 1947 à Villeroy), ancien député (UN) de Nicolet-Yamaska et cofondateur du parti conservateur du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un passage au Séminaire de Plessisville et au Collège de Victoriaville, il étudie le droit à l'Université Laval à Québec. Il est admis au Barreau du Québec en mars 1974 et devient avocat[1].

Vice-président du Parti progressiste-conservateur du comté de Drummond, il devient organisateur de l'Union nationale dans Nicolet-Yamaska pendant six ans.

Il est élu député de l'Union nationale dans Nicolet-Yamaska à l'occasion des élections générales de 1976, battant le député libéral sortant de 750 voix en remportant 34,62 % des suffrages[2]. Il devient leader-adjoint du parti du 1er juillet 1980 au 12 mars 1981. Lors des élections générales de 1981, il ne se présente pas à sa succession, le siège de député est remporté par le péquiste Yves Beaumier.

Il retourna à la pratique du droit dans le cabinet Fontaine et Gagné de 1981 à 1989. Il devient ensuite directeur du Bureau d'aide juridique de Victoriaville, puis de celui de Trois-Rivières.

Absent de la scène politique depuis la fin de son mandat, Serge Fontaine y revient en 2009. En effet, avec d'autres anciens unionistes (dont l'ex-député Bertrand Goulet) et des proches des conservateurs féréraux[3], il crée le Parti conservateur du Québec, dont-il devient président. Le parti annonce vouloir présenter des candidats aux prochaines élections générales.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]