Seediq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seediq
Pays Taïwan
Région Nord-Est
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 trv
IETF trv

Le seediq (ou sediq, taroko, truku) est une langue austronésienne de la branche des langues formosanes parlée dans le Nord-Est de Taïwan.

Dialectes[modifier | modifier le code]

Le seediq ne possède pas de nom qui lui soit propre. Les locuteurs utilisent, pour désigner la langue, le nom de leur dialecte. Ceux-ci sont au nombre de trois. Le teruku (ou truku) est parlé dans la préfecture de Hualian. C'est la communauté la plus nombreuse, avec 20 000 personnes sur un total de 25 000 Seedeq[réf. nécessaire]. Le nom de taroko est le terme utilisé en amis. Les autres variétés, le te’uda (ou tuuda) et le tekedaya (ou tkdaya, paran) se trouvent dans le comté de Nantou. Ils se différencient surtout par leur phonologie et leur vocabulaire[1].

Le terme de seediq, en tekedaya, ou se’diq, en teruku, signifie « humain ». Le nombre de locuteurs n'est pas connu, mais les Seedeq de moins de vingt ans ne parlent, le plus souvent, pas la langue[1].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes du dialecte teruku du seediq[2].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Ouverte e [e] e [ə] o [o]
Ouverte a [a]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Alvéolaires Vélaires Uvulaires Glottales
Centrales Latérales
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] q [q]
Sonore b [b ] d [d ] g [g]
Fricative s [s] x [x] h [h]
Affriquée ʦ [ʦ]
Nasale m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w] j [j]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Tsukida, 2005, p. 291.
  2. Tsukida, 2005, p. 292.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (zh) Chen Kang, Taiwan Gaoshanzu Yuyan, Zhongguo Minzu Xuéyuàn Chubanshe, 1992.
  • (en) Tsukida, Naomi, Seediq, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 291-325, Routledge Language Family Series, Londres, Routledge, 2005, (ISBN 0-7007-1286-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]