Savang Vatthana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Savang Vatthana
ເຈົ້າສີສະຫວ່າງວັດທະນາ
Le roi Savang Vatthana en 1973.
Le roi Savang Vatthana en 1973.
Titre
Prétendant au trône du Laos
2 décembre 197513 mai 1978
(&&&&&&&&&&&&08932 ans, 5 mois et 11 jours)
Prédécesseur Lui-même (roi du Laos)
Successeur Soulivong Savang
2e roi du Laos
29 octobre 19592 décembre 1975
(&&&&&&&&&&&0587816 ans, 1 mois et 3 jours)
Président du Conseil Phoui Sananikone
Sounthone Pathammavong
Kou Abhay
Prince Somsanith Vongkotrattana
Prince Souvanna Phouma
Prince Boun Oum
Prince Souvanna Phouma
Prédécesseur Sisavang Vong
Successeur Monarchie abolie
Prince Souphanouvong
(président de la République)
Régent du Laos
20 août29 octobre 1959
Monarque Sisavang Vong
Président du Conseil Phoui Sananikone
Président du Conseil des ministres laotien
15 octobre21 novembre 1951
(&&&&&&&&&&&&&0371 mois et 6 jours)
Monarque Sisavang Vong
Prédécesseur Phoui Sananikone
Successeur Prince Souvanna Phouma
Biographie
Dynastie Khun Lo
Date de naissance 13 novembre 1907
Lieu de naissance Luang Prabang (Laos)
Date de décès 13 mai 1978 (à 70 ans)
Lieu de décès Xam Neua (Laos)
Père Sisavang Vong
Mère Kham-Ouane Thongsi
Conjoint Khamphoui
Enfant(s) Prince Vong Savang, prince royal
Princesse Savivanh Savang
Princesse Thala Savang
Prince Sisavang Savang
Prince Sauryavong Savang
Héritier Vong Savang, prince royal
Résidence Palais royal de Luang Prabang

Savang Vatthana
Monarques du Laos
Présidents du Conseil des ministres laotiens

Savang Vatthana (né à Luang Prabang le 13 novembre 1907 et mort le 13 mai 1978 ou en mars 1980). Il fut le dernier roi du Laos, du 29 octobre 1959 au 1er décembre 1975. Il fut renversé par le mouvement communiste de Pathet Lao qui prit le pouvoir.

Le 7 août 1930, il épouse la reine Khamphoui. Ils ont eu 7 enfants : le prince royal Vong Savang, le prince Sisavang Savang, le prince Savang, le prince Sauryavong Savang, la princesse Savivanh Savang et la princesse Thala Savang.

Il est nommé président du Conseil par son père, le roi Sisavang Vong, en 1951, il assure la régence durant sa maladie (20 août 1959), puis lui succède 29 octobre 1959.

Brièvement nommé conseiller par les communistes lors du changement de régime en 1975, il est arrêté suite à des troubles provoqués par des éléments royalistes restés dans le maquis. Déporté dans le district sauvage et inhospitalier de Vieng Xai, il y meurt de faim en 1978 dans le camp de prisonniers politiques au nord du Laos où il avait été interné avec la reine Khamphoui et le prince royal Vong Savang, qui y subiront le même sort. De source laotienne, au moins un de ces camps serait toujours en activité en 2008[réf. nécessaire].

Bien que la monarchie a été abolie en 1975, sa statue se dresse toujours devant le palais de Luang Prabang.