Souvanna Phouma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Souvanna Phouma

Le Prince Souvanna Phouma, (Luang Prabang, 7 octobre 1901 - Vientiane, 10 janvier 1984), était un homme politique laotien, chef de file de la droite neutraliste au Laos. Il fut premier ministre du Royaume du Laos à quatre reprises, en 1951 et 1952, de 1956 à 1958, en 1960, et de 1962 à 1975.

Contexte familial[modifier | modifier le code]

Souvanna Phouma était le fils du dernier vice-roi de Luang Prabang Bounkhong († 1920) et le frère cadet des princes Phetsarath Rattanavongsa, Kindavong, Souvannarath qui furent premier ministres respectivement en 1941-1945, 1946-1947 et 1947-1949. Il était aussi le neveu du roi Sisavang Vong, roi de Luang Prabang qui régna sur le Laos de 1946 à 1959.

Il avait également un demi-frère, le prince Souphanouvong, (1909-1995), surnommé le Prince Rouge, qui fut le chef du Pathet Lao, puis le premier président de la République Populaire de 1975 à 1986.

Ainsi cinq fils du roi Bounkhong furent tour à tour impliqués au plus haut niveau dans la politique laotienne dans trois directions différentes, le neutralisme pro-français, l'indépendantisme royaliste et la révolution communiste.

Années de jeunesse[modifier | modifier le code]

Souvanna Phouma et Petsarath suivirent des études dans le lycée francophone de Hanoï puis furent envoyés en France pour continuer leurs études à Paris et à Grenoble. Ils obtinrent un diplôme d'ingénieur et rentrèrent au Laos en 1931. Souvanna se maria alors avec une eurasienne, Aline Claire Allard.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laos - Autopsie d'une monarchie assassinée, Mangkra Souvanna-Phouma, L'Harmattan, 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]