Novembre 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Novembre 1951
Nombre de jours 30
Premier jour Jeudi 1er novembre 1951
4e jour de la semaine 44
Dernier jour Vendredi 30 novembre 1951
5e jour de la semaine 48

Calendrier
novembre 1951
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
44       1er 2 3 4
45 5 6 7 8 9 10 11
46 12 13 14 15 16 17 18
47 19 20 21 22 23 24 25 
48 26 27 28 29 30    
1951Années 1950XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Octobre 1951 Décembre 1951 Suivant
Novembre précédent et suivant
Précédent Novembre 1950 Novembre 1952 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Évènements[modifier | modifier le code]

  • 1er novembre : les derniers renseignements relatifs à la guerre de Corée signalent que de véritables batailles aériennes sont livrées. Les MiG, très entreprenants et au nombre de 150 et plus à la fois, attaquent les B-29 et les Sabre ; ils font des dégâts.
  • 3 novembre : guerre d’Indochine : les appareils français effectuent 750 sorties.
  • 6 novembre :
    • Un P2V-3W (BuNo 124284) de la flottille VP-6 de l'US Navy, en mission de reconnaissance météo sous commandement des Nations Unies, est abattu au-dessus de la mer du Japon au large de Vladivostok, en Sibérie. Les 10 membres d'équipage sont portés disparus.
    • Premier vol du Fouga CM 88R Gémeaux IV.
  • 7 novembre : début de la troisième session de la 23e législature du Québec. On y annonce que la trésorerie provinciale portera désormais le nom de ministère des Finances[1].
  • 8 novembre : l’Américain P. Mach, sur Bonanza B 80040 Friendship, se pose à Londres après avoir traversé l’Atlantique via Terre-Neuve et les Açores (étape d’un tour du monde).
  • 9 novembre :
    • Le Bell X-1 n° 3 et le Boeing B-29 porteur sont détruits par une explosion suivie d’un incendie.
    • L’Américain W.T. Amen, sur F9F Panther, abat un MiG. Il est le premier pilote de l’US Navy à abattre un jet.
    • Attaques aériennes des ponts de la rivière Yalou en Corée.
  • 11 novembre : réélection de Juan Perón en Argentine. Sa politique se fait moins populiste et nationaliste, la situation économique ne permettant plus ses largesses re-distributives.
  • 21 novembre : au Québec, le rapport de la commission d'enquête sur le pont Duplessis exonère le gouvernement et la compagnie qui l'a construit de tout blâme mais demeure flou quant à la cause de l'effondrement. Les deux hypothèses qui prévalent sont le sabotage et une cause scientifiquement inconnue. Dans les jours qui suivent, le premier ministre Duplessis met en cause les communistes et ordonne une surveillance permanente du nouveau pont par des gardes de sécurité[2].
  • 27 novembre : le Leduc 010 n° 2, piloté par le Français Sarrail, est accidenté. Le pilote est fortement contusionné.
  • 29 novembre : coup d’État en Thaïlande. Un groupe d’officiers de l’armée s’empare du pouvoir sans effusion de sang et restaure la Constitution de 1932, en lui apportant quelques modifications. Phibun Songkram est nommé Premier ministre. Parallèlement, se forme en Chine, un mouvement thaïlandais libre (Free Thaï Movement), soutenu par les communistes chinois et officiellement mené par Pridi Phanomyong.
  • 30 novembre :
    • Première apparition des bombardiers Tu-2 Soviétiques dans la guerre de Corée.
    • Les engagements aériens sont nombreux en Corée : G.A. Davis abat trois bombardiers et un MiG au cours de la même opération.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chronologie parlementaire 1950-1953 » (consulté le 11 mars 2009)
  2. Conrad Black. Duplessis tome 2. Éditions de l'Homme. 1977. p. 163
  3. naa12.naa.gov.au