Saint-Sulpice (Vaud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Sulpice.
Saint-Sulpice
Blason de Saint-Sulpice
Héraldique
Maison communale de Saint-Sulpice
Maison communale de Saint-Sulpice
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District l'Ouest lausannois
communes limitrophes
(voir carte)
Écublens, Lausanne, Préverenges, Denges
Syndic Alain Clerc
Code postal 1025
N° OFS 5648
Démographie
Gentilé Serpelious
Population 3 378 hab. (31 décembre 2013)
Densité 1 816 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 31′ 00″ N 6° 34′ 00″ E / 46.5166666667, 6.5666666666746° 31′ 00″ Nord 6° 34′ 00″ Est / 46.5166666667, 6.56666666667  
Altitude 394 m
Superficie 186 ha = 1,86 km2
Divers
Nom officiel Saint-Sulpice (VD)
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Saint-Sulpice

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Sulpice

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Sulpice
Liens
Site web www.saint-sulpice.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Saint-Sulpice est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de l'Ouest lausannois.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Saint-Sulpice se situe au bord du Lac Léman.

La commune est bordée à l'ouest par la Venoge, qui marque la frontière avec Préverenges et à l'est par la Chamberonne qui, elle, marque la frontière avec Lausanne. Ces deux cours d'eau se jettent dans le lac Léman.

Monuments[modifier | modifier le code]

L'église romane fondée au XIe siècle et donnée entre 1098 et 1111 à l'Abbaye de Molesme[3]. La nef, en ruines, ayant été démolie au XVIIIe siècle, au XXIe siècle, il ne subsiste que le chevet à trois absides romanes. Investigations archéologiques et restauration exemplaire en 1898-1903 sous l'influence d'Albert Naef et Henry de Geymüller, ainsi qu'en 1973-1974[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Statistique annuelle de la population vaudoise au 31.12.2013 », sur Statistiques Vaud (consulté le 28 juillet 2014)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Kunstführer durch die Schweiz, Société d'histoire de l'art en Suisse,‎ 1976 (ISBN 3-71-700165-5), lll-lll
  4. Paul Bissegger, Eglise de Saint-Sulpice (Guides de monuments suisses publiés par la Société d'histoire de l'art en Suisse), Série 33/321-322, Berne 1982 (ISBN 3-85782-321-6).