Ronan et Erwan Bouroullec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ronan Bouroullec)
Aller à : navigation, rechercher

Les frères Ronan (né à Quimper en 1971) et Erwan (né à Quimper en 1976) Bouroullec sont deux designers français.

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs, Ronan Bouroullec commence à travailler seul, puis il est rejoint rapidement par son frère Erwan, quant à lui diplômé de l'École nationale supérieure d'arts de Cergy-Pontoise.

Associés depuis 1999, Ronan & Erwan Bouroullec sont vite reconnus et travaillent pour les plus grands éditeurs de design : Vitra, Kartell, Kreo, Cappellini, Ligne Roset, Tectona ...

Commentaires[modifier | modifier le code]

Erwan décrit leur style comme « délibérément simple avec un élément d'humour ».

Jasper Morrison, qui les a influencés, qualifie leur travail de « réfléchi et discipliné, intelligent et poétique[1]. »

Michèle Champenois, elle, identifie plusieurs lignes directrices : l'influence des ambiances nordiques, la modularité, les éléments à combiner et enfin les espaces semi-clos qui permettent de redéfinir l'espace[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

« Nous avons toujours eu la sensation que le meuble pouvait aider à définir l'espace » déclare, en effet, Erwan[3]. Ce souci se retrouve au travers de créations comme le « lit clos », sorte de cabane à dormir, ou le canapé Alcove (Vitra) dont le dossier haut permet de structurer l'espace. C'est aussi le cas de leurs parois légères qui peuvent être construites en assemblant des éléments de base : les modules Brick (Kreo) et Cloud (Cappelini) sont à la fois étagères et cloisons ; les modules Algues (Vitra) et North Tiles (Kvadrat) permettent de créer des claustras légères.

On retrouve leur goût pour la modularité et la flexibilité dans le système de bureau Join créé pour Vitra. L'idée est de créer un espace de travail flexible permettant de s'adapter à la diversité des besoins. La solution est une grande table sur laquelle se fixent divers éléments (parois, sous-main...) afin de définir des espaces de travail[4].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Ronan et Erwan Bouroullec ont notamment reçu le Prix du Créateur de l’année du Salon du meuble de Paris en 2003. Ils ont été également récompensés par le prix Finn Juhl[5] et par le Compas d'or en 2011[6].

Collections[modifier | modifier le code]

Leurs œuvres font partie des collections de plusieurs musées comme le MoMA[7] ou le Centre Pompidou[8]. En 2011, le Centre Pompidou-Metz présente une importante rétrospective de leur travail[9], [10].

Réalisations marquantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classiques Phaidon du design, Phaidon,‎ 2007 [détail de l’édition], III, 977
  2. Michèle Champenois, « Les frères Bouroullec, designers de l'intemporel », Le Monde 2,‎ 29 juin 2008
  3. Marion Vignal, « Cinq bonnes raisons de (re)découvrir les Bouroullec », L'Express,‎ 19 juin 2008 (lire en ligne)
  4. Classiques Phaidon du design, Phaidon,‎ 2007 [détail de l’édition], III, 987
  5. « Les Frères Bouroullec gratifiés par le prix danois Finn Juhl », Le Bien public, vendredi 16 mai 2008.
  6. a et b La Republica.
  7. Collection du MoMA.
  8. Collections du Centre Pompidou.
  9. Anne-Marie Fèvre, « A Metz, le douillet « Bivouac » des Bouroullec », Libération,‎ 26 décembre 2011 (lire en ligne)
  10. Sophie De Santis, « Dans la cabane des frères Bouroullec », Le Figaro,‎ 12 octobre 2011 (lire en ligne)
  11. Collections du MoMA.
  12. Collections du MoMA.
  13. Cneai (Centre National Edition, Art, Image)
  14. New York Times, 07/10/2007
  15. Collections du MoMA

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Documents externes[modifier | modifier le code]