Ronald Firbank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ronald Firbank

Ronald Firbank (né le 17 janvier 1886 à Londres, Royaume-Uni et décédé le 21 mai 1926 à Rome, Italie) est un écrivain britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de la haute société britannique, Firbank quitta Oxford sans diplôme. Il vit de la fortune familiale, voyage beaucoup (Italie, Espagne, Moyen et Proche-Orient), et publie une douzaine de courts romans, essentiellement à compte d'auteur. Homosexuel, maladivement timide, il mène une vie excentrique et raffinée.

Ses premiers récits sont influencés par les contes d'Oscar Wilde pour lequel il nourrit une grande admiration. Son style elliptique, ironique et précieux, fait de lui un auteur original et souvent très moderne. Ses dialogues sont particulièrement savoureux. Il a notamment influencé des écrivains américains tels que Harry Mathews et Gilbert Sorrentino.

Thèmes[modifier | modifier le code]

  • exotisme onirique
  • opposition de classe et de races (snobisme, arrivisme)
  • religion (catholicisme), mysticisme
  • homosexualité
  • sensualité, hédonisme

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Princesse artificielle, 1915.
  • Vaine gloire, 1915. (Vain Glory)
  • Inclinations, 1916.
  • Valmouth, 1918.
  • La Fleur foulée au pied, 1923. (The Flower Beneath the Foot). Éditions Rivages, 1987. ISBN 2-86930-071-9 ;
  • Mon piaffeur noir, 1925. (Prancing Nigger ou Sorrow in Sunlight)
  • Les Excentricités du cardinal Pirelli, 1926. (Concerning the Excentricities of Cardinal Pirelli)