Roma quadrata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rome dans les premières années de sa fondation au VIIIe siècle av. J.-C.

Roma quadrata (la Rome carrée en latin) est la première enceinte de la Rome antique construite sur le mont Palatin à l'endroit où Romulus aurait vu les auspices selon la légende de la fondation de Rome.

Description[modifier | modifier le code]

Roma quadrata correspond à la fois à une limite religieuse (le premier Pomœrium devait correspondre à la Roma quadrata) et à une limite civile et militaire.

Les recherches archéologiques ont montré la présence de cabanes et d'habitats sédentaires (silos à grain) sur le mont Palatin datant du VIIIe siècle av. J.-C., ce qui correspond à la fondation légendaire de Rome.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Samuel Ball Platner, Thomas Ashby, A Topographical Dictionary of Ancient Rome, Oxford University Press, Londres 1929, S. 374–377 (texte intégral).
  • (it) Laura G. Cozzi, Le porte di Roma, F. Spinosi Ed., Rome, 1968.
  • (it) Mauro Quercioli, Le mura e le porte di Roma, Newton Compton, Rome, 1982.
  • Alexandre Grandazzi, « La Roma quadrata : mythe ou réalité ? », Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité (MEFRA), CV-2, 1993, pp. 493-545 (texte intégral).
  • (it) Attilio Mastrocinque, « Roma quadrata », Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité (MEFRA), CX-2, 1998, pp. 681-697 (texte intégral).
  • (it) Antonietta Tomei Maria, « La Roma Quadrata e gli scavi palatini di Rosa », Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité (MEFRA), CVI-2, 1994, pp. 1025-1072 (texte intégral).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Joseph Rykwert, The Idea of a Town: The Anthropology of Urban Form in Rome, Italy and the Ancient World (MIT Press, 1976, 1988), limited preview