Lac Agassiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agassiz.
Lac Agassiz
Carte montrant l'étendue du lac Agassiz
Carte montrant l'étendue du lac Agassiz
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada; Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivision Manitoba, Ontario, Minnesota, Dakota du Nord, Saskatchewan
Géographie
Coordonnées 52° 07′ N 97° 15′ O / 52.117, -97.2552° 07′ Nord 97° 15′ Ouest / 52.117, -97.25  
Type ancien lac
Origine glaciaire
Superficie 440 000 km2

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Agassiz

Le lac Agassiz était un immense lac proglaciaire occupant entre le Xe millénaire et le VIIe millénaire av. J.-C. la partie centrale du continent nord-américain. Postulée par William Keating en 1823, son origine glaciaire fut démontrée en 1879 par Warren Upham qui lui donna le nom du scientifique américain d'origine suisse Louis Agassiz.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formé il y a environ 11 700 ans, le lac couvrait une grande partie du Manitoba, la partie occidentale de l'Ontario, une partie du Minnesota, du Dakota du Nord et de la Saskatchewan. À son extension maximale, il aurait couvert jusqu'à 440 000 km2, soit 25 % de plus que la mer Caspienne actuelle.

Il y a 8 500 ans, les glaciers reculèrent rapidement et le lac Agassiz rétrécit, mais couvrait encore les plaines au sud de la baie d'Hudson. Ses eaux ont commencé à déborder d'abord vers le Mississippi par l'intermédiaire de la rivière Minnesota, puis dans le fleuve Saint-Laurent. Soudainement, il y a environ 8 200 ans, les eaux du lac se sont répandues dans la baie d'Hudson et, en quelques mois, pratiquement tout le lac s'est vidé dans l'Atlantique Nord. Les chercheurs estiment que cet apport d'eau glaciaire a créé un refroidissement brutal à l'échelle mondiale, en diminuant la salinité de l'océan, contrariant ainsi la circulation thermo-saline. Le Gulf Stream, qui réchauffe la façade orientale de l'océan Atlantique, a ainsi été contrarié et cela a engendré une baisse de température de 5° en Europe pour plusieurs siècles.

Vestiges[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, l'ancien lac a laissé quelques vestiges,

entre autres, mais aussi des vallées fertiles, comme celles de

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]