République d’Užice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
La République d'Užice dans la Serbie sous contrôle nazi.
La République d'Užice dans la Serbie sous contrôle nazi.

La République d'Užice (en serbe : Ужичка република et Užička republika) est un petit État qui exista au cours de l'automne 1941 dans l'ouest de la Serbie occupée par les nazis. Elle fut créée par les Partisans communistes de Tito et elle avait comme capitale la ville d'Užice.

La République d'Užice est également connue sous le nom de République soviétique d'Užice (en serbe : Ужичка совјетска република et Užička sovjetska republika) ou, plus familièrement, sous le nom de Sovietia (en serbe : Совјетија et Sovjetija)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Le 25 mars 1941, sous la pression d’Hitler[2], le président du Conseil serbe Dragiša Cvetković et son ministre des Affaires étrangères signèrent à Vienne l’adhésion de la Yougoslavie au Pacte tripartite, rangeant ainsi le pays au côté des puissances de l’Axe. À Belgrade, cette décision suscita immédiatement de nombreuses et importantes manifestations de rue ; un coup d'État força le prince Paul à quitter le pouvoir et installa sur le trône le roi Pierre II avant sa majorité. L'accord avec les nazis fut dénoncé. Par voie de conséquence, le 6 avril 1941, Belgrade fut bombardée par la Luftwaffe[3]. La Yougoslavie fut envahie et, le 17 avril 1941, la Serbie dut capituler. La Serbie centrale et le Banat furent placés sous l’autorité des nazis et un gouvernement de salut national dirigé par le général Milan Nedić fut installé à Belgrade par l'occupant[4]. Après la rupture du pacte germano-soviétique par l'Allemagne nazie, Josip Broz Tito, le chef des partisans communistes, lança un appel à l'insurrection le 1er juillet 1941[5].

L'éphémère république[modifier | modifier le code]

Le mémorial de Kadinjača

Suite à la bataille de Drežnik, le 18 août 1941, les Partisans de Tito confortent leurs positions et, le 24 septembre 1941, ils réussissent à libérer Užice. En revanche, le 29 novembre 1941 a lieu la bataille de Kadinjača et les combattants communistes sont vaincus. Le 1er décembre 1941 marque la fin de l'éphémère République d'Užice[6],[7]. La plupart des Partisans prirent la fuite, se réfugiant en Bosnie, dans le Sandžak et au Monténégro, avant de se regrouper à Foča en Bosnie.

Territoire et organisation[modifier | modifier le code]

La République d'Užice englobait presque tout l'ouest de la Serbie centrale et comptait plus de 300 000 habitants. Elle était située entre la ligne Valjevo-Bajina Bašta (au nord), la rivière Drina (à l'ouest), la Zapadna Morava (à l'est) et la région du Sandžak (au sud).

Le président de la république était Dragojlo Dudić et, le vice-président, officiellement nommé secrétaire général, Josip Broz Tito. Le gouvernement était formé par les conseils du peuple (odbori). Les communistes ouvrirent des écoles et publièrent un journal intitulé Borba, « La Lutte ».

Au plus fort de leurs succès, ils réussirent à mettre en place un service postal, à contrôler près de 145 km de voies ferrées. Une fabrique de munitions était installée dans les caves de la banque d'Užice[8].

Film[modifier | modifier le code]

Un film historique, tourné en 1974, s'institule Užička republika (La République d'Užice"), réalisé par Zivorad « Zika » Mitrovic[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Novo vreme, journal du gouvernement de Milan Nedić, novembre 1941
  2. (fr) Dušan T. Bataković, Histoire du Peuple serbe, L'Âge d'homme, 2005, (ISBN 2-8251-1958-X), p. 306
  3. Bataković, pp. 308 et 309
  4. Bataković, pp. 325 à 327
  5. Bataković, pp. 322 à 324
  6. (en) « Memorial Kadinjača », sur http://www.turizamuzica.org.yu, Site de l'Office du tourisme de la ville d'Užice (consulté le 12 septembre 2008)
  7. (sr) « Kadinjača », sur http://www.zlatiborskiokrug.net, Site officiel du district de Zlatibor (consulté le 12 septembre 2008)
  8. The Balkans, Misha Glenny, 1999, p. 487
  9. (en) « Uzicka Republika », sur http://www.imdb.com, IMDb (consulté le 15 août 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Venceslav Glišić, Užička republika, Beograd, 1986.
  • Јован Радовановић, 67 дана Ужичке републике, Београд, 1972. (прво издање 1961.)
  • Boško N. Kostić, Za istoriju naših dana, Lille, France, 1949.