Réflexe cutané plantaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RCP.

Le réflexe cutané plantaire ou réflexe de Babinski est un réflexe primitif que l'on recherche chez le bébé par la stimulation de la plante du pied. Normalement, ce réflexe disparaît vers l'âge de 6 mois environ. Sa présence au-delà de cet âge peut indiquer des troubles neurologiques. Chez l'adulte sain, la réaction normale est plutôt de replier les orteils.

Signe de Babinski

Recherche[modifier | modifier le code]

La jambe est légèrement fléchie sur la cuisse, le pied reposant sur le lit. La recherche se fera par excitation de la plante, partie externe, au moyen d'un objet mousse (non piquant), que l'on promènera d'arrière en avant, du talon vers les orteils. Chez le sujet sain, les orteils se fléchissent.

Réaction anormale[modifier | modifier le code]

Ce réflexe peut être aboli. Son inversion - au lieu de se faire en flexion, se fait en extension - constitue le signe de Babinski.

Le signe de Babinski est un signe clinique en médecine qui désigne une extension lente, "majestueuse", du gros orteil, par stimulation de la région externe de la plante du pied, inconstamment associée à une abduction des autres orteils (signe de l'éventail de Dupré). Il doit son nom au médecin Joseph Babinski.

Le signe de Babinski est pathognomonique d'une atteinte des voies neurologiques qui relient le cortex moteur aux motoneurones supérieurs (aussi appelés voies pyramidales). Il peut en être la première manifestation.

Le signe de Babinski est, notamment, utilisé pour détecter un problème neurologique lors d'un accident de plongée à l'air dû à une décompression trop rapide.