Punch Broadbent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Broadbent.

Harry Broadbent

Description de l'image  Punch Broadbent Hockey Player.jpg.
Surnom(s) Punch[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 13 juillet 1892,
Ottawa (Canada)
Mort le 6 mars 1971,
Ottawa
Joueur décédé
Position Ailier droit
Tirait de la droite
A joué pour Sénateurs d'Ottawa (LNH)
Maroons de Montréal (LNH)
Americans de New York (LNH)
Carrière pro. 1912 – 1929

Temple de la renommée : 1962

Harry « Punch » Broadbent (né le 13 juillet 1892 à Ottawa au Canada — mort le 6 mars 1971 à Ottawa) est un ancien joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier droit.

Carrière[modifier | modifier le code]

Broadbent débute sa carrière professionnelle lorsqu'il rejoint, en 1912, les Sénateurs d'Ottawa dans l'Association nationale de hockey. Il stoppe temporairement sa carrière en 1915 pour participer à la Première Guerre mondiale d'où il revient honoré par une médaille militaire trois ans plus tard. Il signe comme agent libre alors à nouveau les Senateurs qui ont, entre temps, rejoint la toute nouvelle Ligue nationale de hockey. Avec sa franchise, il remporte la Coupe Stanley en 1920. Le 30 décembre 1920, il est envoyé à Hamilton avec Sprague Cleghorn mais les deux joueurs refusent ce transfert. Hamilton cède alors les droits de Broadbent à Montréal contre une somme d'argent. Broadbent refuse à nouveau ce transfert et il est finalement de retour avec les Sénateurs en février avec lesquels il termine la saison et remporte une nouvelle Coupe Stanley.

Lors de la saison 1921-1922, il termine meilleur buteur, meilleur passeur et meilleur pointeur[2] en établissant un record de 16 matchs consécutifs avec au moins un but marqué entre le 21 décembre 1921 et le 15 février 1922[1]. La saison suivante, il remporte une nouvelle coupe Stanley avec les Sénateurs.

Il est ensuite échangé aux Maroons de Montréal en compagnie de Clint Benedict contre une somme d'argent, échange qu'il accepte cette fois-ci. Avec les Maroons, il remporte une quatrième et dernière coupe Stanley en 1926.

Il est de retour à Ottawa en 1927 lors d'un échange l'impliquant ainsi qu'une somme de 22 500 dollars contre Hooley Smith. Il ne reste qu'un saison à Ottawa puis est à nouveau échangé contre une somme d'argent aux Americans de New York où il joue sa dernière saison dans la LNH.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
 PJ  B   A  PTS PUN  PJ  B   A  PTS PUN[1]
1912-13 Sénateurs d'Ottawa ANH 20 20 0 20 15 -- -- -- -- --
1913-14 Sénateurs d'Ottawa ANH 17 6 7 13 61 -- -- -- -- --
1914-15 Sénateurs d'Ottawa ANH 20 24 3 27 115 -- -- -- -- --
1918-19 Sénateurs d'Ottawa LNH 8 4 3 7 12 5 2 2 4 28
1919-20 Sénateurs d'Ottawa LNH 21 19 6 25 40 4 0 0 0 3
1920-21 Sénateurs d'Ottawa LNH 9 4 1 5 10 6 2 2 4 4
1921-22 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 32 14 46 28 2 0 1 1 8
1922-23 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 14 1 15 34 8 6 1 7 12
1923-24 Sénateurs d'Ottawa LNH 22 9 4 13 44 2 0 0 0 2
1924-25 Maroons de Montréal LNH 30 14 6 20 75 -- -- -- -- --
1925-26 Maroons de Montréal LNH 36 12 5 17 112 8 3 1 4 36
1926-27 Maroons de Montréal LNH 42 9 5 14 88 2 0 0 0 0
1927-28 Sénateurs d'Ottawa LNH 43 3 2 5 62 2 0 0 0 0
1928-29 Americans de New York LNH 44 1 4 5 59 2 0 0 0 2
Totaux LNH 303 121 51 172 564 23 4 6 10 60

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

En 1962, il est intronisé au temple de la renommée du hockey.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.
  2. (en) Meneurs de la saison 1921-1922 sur le site hockeydb.com.