Prison de Risley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
HMP Risley
Localisation
Situation Warrington, Cheshire
Coordonnées 53° 26′ 18″ N 2° 31′ 26″ O / 53.4382, -2.523953° 26′ 18″ Nord 2° 31′ 26″ Ouest / 53.4382, -2.5239  
Installations
Type Mâle adulte, catégorie C
Fonctionnement
Opérateur Her Majesty's Prison Service
Effectif (novembre 2006) 1 085
Date d'ouverture 1964

La prison de Risley est une prison de catégorie C (en) pour hommes adultes située à Risley (Warrington) (en), au Cheshire (Angleterre). Elle est gérée par Her Majesty's Prison Service.

Histoire[modifier | modifier le code]

Risley ouvre en 1964 comme un centre de détention provisoire mixte. En 1990, à côté de ce dernier, une prison de catégorie C est ouverte. En avril 1999, Risley n'accueille plus de femmes. Elle devient entièrement une prison de catégorie C pour hommes adultes en mars 2000.

Description[modifier | modifier le code]

La prison comporte des cellules à occupation simple avec toilette, douche et télévision.

Les prisonniers peuvent travailler à la cuisine, à la lessive, à la conciergerie, aux jardins, au traitement des déchets, à l'atelier de braille et de réparation de vélos. Ils peuvent suivre des cours en peinture et décoration, en menuiserie, en coiffure, en nettoyage industriel et en construction.

La prison possède également un gymnase ainsi qu'un chapelain.

Enquêtes[modifier | modifier le code]

En septembre 2003, une enquête de l'Inspecteur en chef de Sa Majesté (en) critique l'établissement pour sa politique d'intégrer aux autres prisonniers les agresseurs sexuel. Le rapport affirme que ces derniers, ainsi que d'autres type de prisonniers « vulnérables », ne se sentent pas en sécurité et craignent les attaques des autres prisonniers ainsi que l'absence de protection des autorités carcérales en place[1].

Une autre enquête publiée en juillet 2006 confirme ces résultats et révèle qu'un tiers des prisonniers de l'établissement ne se sentent pas en sécurité, notant « un manque de personnel présent dans les ailes lorsque les cellules sont ouvertes[trad 1]. »[2].

Une troisième enquête paraît en octobre 2008, critiquant à nouveau Risley, affirmant qu'« une culture de violence et de consommation de drogues dures sévit dans la prison[trad 2]. »[3]. 60 % des prisonniers suspectés de consommer des drogues sont contrôlés positifs et les gangs de détenus sont répandues[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « HM Prison Risley » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « a lack of visible staffing on wings when prisoners were unlocked from their cells. »
  2. (en) « a culture of hard drugs and violence remained rife at the prison »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jail rapped over sex offenders », bbc.co.uk,‎ 12 septembre 2003
  2. (en) « Safety concerns at Risley prison », bbc.co.uk,‎ 11 juillet 2006
  3. a et b (en) « Drugs and violence rife at prison », bbc.co.uk,‎ 8 octobre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Fiche sur www.justice.gov.uk