Poste Arkansas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

34° 01′ 25″ N 91° 20′ 37″ O / 34.0236, -91.3436

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arkansas (homonymie).
Henri de Tonti

Le Poste Arkansas fut un fort français situé dans le Comté d'Arkansas dans l'État de l'Arkansas aux États-Unis. Ce lieu est aujourd'hui un Mémorial national américain.

Le Poste Arkansas fut fondé en 1686 par Henri de Tonti sur le site d'un village amérindien de la tribu Quapaw, village nommé "Osotouy" près de l'endroit où la rivière Arkansas rejoint le fleuve Mississippi. Il servit de premier foyer de peuplement le long du Mississippi à l'époque de la Nouvelle-France.

En 1721, le poste Arkansas fut abandonné par ses 1300 habitants (colons blancs et esclaves) après qu’un effort de développement de la vallée du Mississippi s’avéra infructueux.

En 1763, lorsque la France, de Louis XV, céda le territoire de la Louisiane française à l’Espagne, les soldats français continuèrent de protéger le poste Arkansas.

En 1783, lors de la Guerre d'indépendance des États-Unis, les forces britanniques engagèrent leurs forces pour l'unique fois au-delà du Mississippi et prirent le contrôle du poste.

En 1803, lors de la vente de la Louisiane par Napoléon Ier aux États-Unis, le Poste Arkansas passa sous juridiction américaine.

Le Poste Arkansas devenu Arkansas Post devint la première capitale du Territoire de l'Arkansas (1819-1821).

Pendant la guerre civile américaine, le Poste Arkansas fut un emplacement stratégique important, car il était au confluent du fleuve Mississippi et de la rivière Arkansas. En 1862, l'Armée des États confédérés construisit un terrassement défensif massif connu sous le nom de fort Hindman, baptisé du nom du Général confédéré Thomas C. Hindman. Il était situé sur un mont, 7 mètres 50 au-dessus du niveau du fleuve, sur la rive nord, avec une vue de 1 kilomètre 500 vers l'aval et l'amont. Il fut conçu pour empêcher l'Armée de l'Union de monter vers Little Rock, et pour perturber le mouvement de l'Union sur le Mississippi. Les 9-11 janvier 1863, l'Armée de l'Union conduisit un assaut sur la forteresse à l'aide d'amphibie soutenue par des canonnières à coques en fer. Le fort et les secteurs civils du Poste Arkansas furent détruits.