Portrait du pape Pie VII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait du pape Pie VII
Image illustrative de l'article Portrait du pape Pie VII
Artiste Jacques-Louis David
Date 1805
Type Portrait
Technique huile sur bois
Dimensions (H × L) 86 cm × 71 cm
Localisation musée du Louvre, Paris()
Numéro d'inventaire INV 3701

Le portrait du pape Pie VII (1742-1823) est un tableau peint en 1805 par le peintre français Jacques Louis David pour remercier le souverain pontife d'avoir assisté au couronnement de Napoléon 1er.

Historique de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Le commanditaire semble être Fleurieu intendant général de la couronne, mais il n'est fait nulle part mention d'une commande. Le tableau est peint aux Tuileries vers la fin février 1805 par le peintre en présence du modèle. Payé 10 000 francs, il est exposé à la galerie du Sénat, et ensuite accroché au musée Napoléon (ancien nom du musée du Louvre). Il est ensuite installé au château du Luxembourg en 1824 pour retrouver le Louvre en 1827.

David réalise trois répétitions du portrait assisté d'un de ses élèves (probablement George Rouget), deux sont commandées par Napoléon 1er, l'une est au musée de Fontainebleau et la seconde au musée du château de Versailles. Une troisième version (perdue),(serait chez un particulier en Touraine) appartenait au peintre qui l'emporta avec lui lors de son exil à Bruxelles.

Description[modifier | modifier le code]

Le tableau est un format figure vertical, le pape est représenté en buste, assis sur un fauteuil dont on voit le dossier de velours rouge et brodé d'or, et un accoudoir. Sur un fond brun foncé se détache le visage de Pie VII coiffé d'une calotte blanche et dont l'expression est paisible. Il est habillé d'un rochet (tunique blanche) dont on voit les manches, d'un camail (sorte de pèlerine) de velours rouge bordé d'hermine, et autour du cou d'une étolle brodée d'or. Son bras gauche est appuyé sur l'accoudoir et sa main droite tient une feuille de papier où sont inscrits les mots Pio VII Bonarium Artium Patron. Le tableau est signé et daté en haut à gauche LUD. DAVID PARISIIS 1805.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Jacques Louis David, l'ancien révolutionnaire et régicide, semble avoir été littéralement subjugué par le pape Pie VII dont la simplicité et la profonde humanité l'impressionnèrent.

Pour dresser le portrait du pape, Jacques Louis David, choisit de le représenter dans une attitude d'intériorité et non pas dans celle du plus puissant prélat de la Chrétienté. Il le fera apparaître dans son tableau sur Le Sacre de Napoléon bénissant le mariage alors qu'il n'a été en réalité que simple spectateur, restant toute la cérémonie assis dans une attitude résignée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]