La Mort du jeune Bara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Mort du jeune Bara
Image illustrative de l'article La Mort du jeune Bara
La Mort du jeune Bara.
Artiste Jacques-Louis David
Date 1794
Technique peinture à l'huile
Dimensions (H × L) 118 × 155 cm
Localisation Musée Calvet, Avignon

La Mort du jeune Bara (ou Joseph Bara, ou la mort de Bara) est une peinture inachevée de Jacques-Louis David peinte en 1794. Le tableau représente Joseph Bara jeune tambour de l'armée républicaine, tué par des vendéens. Il est érigé en héros et martyr de la Révolution, l'œuvre de David participe à cette célébration. Le tableau fait partie avec la Mort de Marat, et Les Derniers moments de Michel Lepeletier d'une série consacrée aux martyrs de la République. Resté inachevé, il se trouve dans les collections du musée Calvet.

Dominique Fernandez, dans Le Rapt de Ganymède (1989) en fait un des témoignages majeurs du nu masculin homosexuel à prétexte héroïque dans l'art néoclassique, aux côtés des Funérailles de Patrocle et de La Douleur d'Andromaque.

Œuvre en rapport[modifier | modifier le code]

Anonyme (école de David), La Mort du jeune Bara, copie, 1794.

Il existe une copie contemporaine daté de 1794, peinte par un artiste anonyme provenant du musée des beaux-arts de Lille et exposée au château de Vizille.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Mort de Bara, fondation du muséum Calvet, Avignon, 1989