Polémon Ier du Pont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Polémon.
Polémon Ier
Titre
Roi du Pont
388 av. J.-C.
Prédécesseur Darius
Successeur Pythodoris de Trallès
Roi d'Arménie Mineure
3330 av. J.-C.
Prédécesseur Déjotarus II
Successeur Artavazde Ier
Roi du Bosphore
148 av. J.-C.
En tandem avec Dynamis
Prédécesseur Dynamis et Scribonius
Successeur Aspourgos
Roi de Colchide
148 av. J.-C.
En tandem avec Dynamis
Prédécesseur Dynamis et Scribonius
Successeur Aspourgos
Biographie
Date de naissance 60 av. J.-C.
Date de décès 8 av. J.-C.
Père Zénon
Conjoint Dynamis du Pont, Pythodoris de Trallès
Enfant(s) Un fils, Artaxias III Zénon, Antonia Tryphaena

Polémon Ier du Pont (60 av. J.-C.-av. J.-C.) est un roi du Pont de 38 av. J.-C. à av. J.-C., d'Arménie Mineure de 33 av. J.-C. à 30 av. J.-C., du Bosphore et de Colchide de 14 av. J.-C. à av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

M. Antonius Polemon Ier Eusébès est le fils de Zénon, rhéteur de Laodicée du Lycos en Carie. Il est un auxiliaire fidèle de la politique d’expansion romaine menée par Marc Antoine en Asie Mineure.

Règnes[modifier | modifier le code]

Marc Antoine avait reconstitué partiellement pour lui le royaume du Pont, qui d’après son nom est dénommé Pont Polémoniaque et sur lequel il règne de 38 av. J.-C. à 8 ap. J.-C.. Du fait de sa fidélité à Marc Antoine, Auguste le prive dès 30 av. J.-C. de l'Arménie Mineure qui est confiée au roi Artavazde Ier d'Atropatène. Il le fait de plus attendre attendre jusqu'en 26 av. J.-C. pour lui octroyer la confirmation de son autorité sur son royaume[1].

Après que les habitants du royaume du Bosphore eurent éliminé l’usurpateur Scribonius, il occupe avec Dynamis, fille de Pharnace II et veuve d’Asandros, ce trône de 14 av. J.-C. à av. J.-C.[2].

Après un an de mariage, il abandonne son épouse Dynamis qui se réfugie chez Aspourgos, le fils né de son union avec Asandros du Bosphore. Polémon Ier est attiré dans un piège et tué par les Aspurgiani, partisans de la famille d'Asandros[3]. Après sa mort, sa famille, chassée du royaume par Tiberius Julius Aspourgos, le fils d’Asandros et de Dynamis, ne peut se maintenir dans le Bosphore.

Polémon Ier avait épousé vers 13 av. J.-C. Pythodoris de Trallès, une petite-fille de Marc Antoine. Jusqu'à la bataille d'Actium, il est demeuré un fidèle de ce dernier et il lui a fallu attendre 26 av. J.-C. pour obtenir d'Octave la confirmation de son autorité sur ses territoires.

Postérité[modifier | modifier le code]

Son épouse Phytodoris continue de régner sur le Pont jusque vers 24/31 ap. J.-C. De leur union sont issus :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Sartre, Le Haut-Empire romain, éditions du Seuil, Point H n° 220, p. 15.
  2. Dion Cassius, Histoire Romaine, Livre LIV, chapitre 24.
  3. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne], XII, 2, 11.

Bibliographie[modifier | modifier le code]