Pioche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la ville américaine du Nevada, voir Pioche (Nevada).
Pioche de terrassier.

La pioche est un outil composé de deux pièces : une pièce de travail en acier fixée par l'intermédiaire d'un œil à un manche en bois dur. La pièce de métal forme un angle d'environ 90° avec le manche.

C'est probablement l'un des plus vieux outils manufacturés du monde, aussi vieux que la connaissance du travail du fer.

Cet outil est destiné principalement aux travaux agricoles, de terrassement ou encore d'extraction dans les mines. La forme en est différente suivant les activités.

Dans les fortifications, la pioche était un outil de base pour l'attaque et la défense des places fortes.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'outil de terrassier[modifier | modifier le code]

La forme est adaptée principalement au grignotage de terrains, voire de pierres.

La pièce métallique est utilisable des deux côtés. D'un côté, une forte pointe pour casser les éléments solides, de l'autre, une lame mais de section rectangulaire se terminant par un tranchant et qui permet de travailler plus vite dans les terrains meubles.

Le maçon l'utilise ainsi que son équivalent de plus petite taille appelé le piochon, ou pic (outil)

Le piochon peut avoir deux parties rectangulaires orientés à angle droit, pour le travail de précision (notamment en archéologie).

L'outil de mine[modifier | modifier le code]

Aussi appelé rivelaine, il est considéré par les spécialistes davantage comme un pic que comme une pioche. C'est un outil à double pic dont les mineurs se servaient avant l'arrivée des marteaux-piqueurs pour préparer le travail de havaS