Pile thermique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pile thermique est une pile électrique composée de « cellules », réalisées par compression de poudres, comportant chacune anode, électrolyte et cathode, complétés d’une pastille chauffante et d’un séparateur. L’électrolyte, qui constitue le milieu séparateur entre l’anode et la cathode, est ici solide alors qu’il est généralement liquide dans les batteries classiques.

L’ensemble des cellules restera inerte pendant toute la période de stockage[1].

Pour chaque pile, le nombre nécessaire de « cellules » est empilé afin d’obtenir la (ou les) tension(s) demandée(s).

Au moment de l’activation, les colonnes d’amorçage diffusent les calories dans les cellules, celles-ci montent en température, l’électrolyte fond et l’échange ionique peut s’opérer : la puissance de la pile est ainsi libérée.

Après avoir été collectée, l’énergie est transmise au travers du passe-fil qui assure le passage des signaux électriques entre intérieur et l’extérieur.

La principale qualité est le maintien du potentiel énergétique, sans maintenance, pendant de nombreuses années[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)The Thermal Battery - an ideal source of reserve energy, sur le site asb-group.com, consulté le 31 mars 2013