Pietralunga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pietralunga
Image illustrative de l'article Pietralunga
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Umbria.svg Ombrie 
Province Pérouse 
Code postal 06026
Code ISTAT 054041
Code cadastral G618
Préfixe tel. 075
Démographie
Gentilé pietralunghesi
Population 2 270 hab. (31-12-2010[1])
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 27′ 00″ N 12° 26′ 00″ E / 43.45, 12.43333 ()43° 27′ 00″ Nord 12° 26′ 00″ Est / 43.45, 12.43333 ()  
Altitude Min. 566 m – Max. 566 m
Superficie 14 000 ha = 140 km2
Divers
Saint patron San Gaudenzio
Fête patronale 29 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ombrie

Voir sur la carte administrative de la zone Ombrie
City locator 14.svg
Pietralunga

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Pietralunga

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Pietralunga
Liens
Site web http://www.pietralunga.it/

Pietralunga est une commune de la province de Pérouse dans la région Ombrie en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pietralunga est un bourg médiéval qui a conservé son aspect original, situé sur une colline à 566 m d'altitude à 19 km au nord-ouest de Gubbio.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien que des pièces d'origines préhistoriques aient été trouvées sur le site[2], le centre urbain du nom de « Tufi » a probablement été fondé par les antiques peuples ombriens de la région. Par la suite sous domination romaine comme l'atteste la présence de nombreuses villas romaines, aqueducs, fistulae acquariae, monnaie et routes (diverticula), le centre de « Forum Julii Concupiensum » a vu l'affirmation du christianisme[3].

Détruite lors des invasions barbares, le centre urbain a été reconstruit au cours du VIe et VIIe siècle à l'endroit actuel sous le nom de « Plebs Tuphiae » et qu'une forteresse Lombarde à base pentagonale fut érigée au VIIIe siècle et par la suite plusieurs fois modifiée.

Du XIe au XIVe siècle dont le nom était devenu « Pratalonga » était une commune libre avec ses statuts et son cadastre.

À la fin du XIVe siècle elle s'allie avec la ville voisine de Città di Castello dont elle devient partie du territoire. En 1817 la ville est élevée au rang de commune sous administration pontificale et rejoint finalement le Royaume d'Italie en 1860.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le lieu est le siège un actif maquis de résistants la « Brigata Proletaria d'Urto San Faustino » qui a valu à la ville la Médaille de bronze de la valeur militaire

Économie[modifier | modifier le code]

  • Tourisme
  • Agriculture biologique, truffes, champignons, pomme de terre de Pietralunga.
  • Élevage ovin, bovin (Chianina),
  • Artisanat, petite industrie.

Culture[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • Mostra mercato del tartufo e della patata bianca (Octobre)
  • Palio della mannaja (août).

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 juin 2009 Luca Sborzacchi Centro-Sinistra  
8 juin 2009 en cours Mirko Ceci Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Castel Guelfo, Colle Antico, Corniole, San Biagio, San Faustino

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Apecchio, Cagli, Città di Castello, Gubbio, Montone, Umbertide

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Une flûte en os sculptée sur un tibia humain,conservée au Musée Archéologique de Pérouse
  3. Crescenziano a été décapité et enterré à Pieve dei Saddi où l'église a été érigée à l'endroit même où il fut assassiné avant que sa dépouille soit transférée à la Cathédrale d' Urbin