Costacciaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Costacciaro
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Umbria.svg Ombrie 
Province Pérouse 
Code postal 06021
Code ISTAT 054016
Code cadastral D108
Préfixe tel. 075
Démographie
Gentilé costacciaresi
Population 1 319 hab. (31-12-2010[1])
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 22′ 00″ N 12° 43′ 00″ E / 43.36667, 12.7166743° 22′ 00″ Nord 12° 43′ 00″ Est / 43.36667, 12.71667  
Altitude Min. 567 m – Max. 567 m
Superficie 4 100 ha = 41 km2
Divers
Saint patron Beato Tommaso
Fête patronale 1er dimanche de septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ombrie

Voir sur la carte administrative de la zone Ombrie
City locator 14.svg
Costacciaro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Costacciaro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Costacciaro

Costacciaro est une commune italienne d'environ 1 300 habitants, située dans la province de Pérouse, dans la région Ombrie, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Castacciaro est situé près de Gubbio dans le nord-est de la province de Pérouse, en Ombrie. Petit centre médiéval, il se situe à une altitude 536 m sur la haute vallée du fleuve Chiascio sur les pentes du mont Cucco aux confins de l'Ombrie et des Marches.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son origine remonte au château de Costacciaro « Castrum Costacciari » situé sur une position stratégique de la via Flaminia. La libre commune de Gubbio l'a achetée au cours de la première moitié du XIIIe siècle.

Lors de l'annexion de Gubbio par le duché d'Urbino, Frédéric de Montefeltro chargea l'architecte militaire Francesco di Giorgio Martini de restructurer les fortifications et de mettre en place un système d'approvisionnement hydrique efficace.

Costacciaro resta liée d'un point de vue administratif à Gubbio jusqu'à la restauration du pouvoir pontifical.

En 1860, elle fut annexée au Royaume d'Italie.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Église San Francesco datant de la première moitié du XIIIe siècle.
  • Il Rivellino, tour défensive projetée par Francesco Di Giorgio Martini.
  • Tour civique, datant du XIIIe siècle de Siena.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2004 2009 Rosella Bellucci    
2009 en cours Rosella Bellucci    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Villa Col de’ Canali, Costa San Savino, Ràncana

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Fabriano, Gubbio, Sassoferrato, Scheggia e Pascelupo, Sigillo


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • x

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]