Monte Santa Maria Tiberina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monte Santa Maria Tiberina
Image illustrative de l'article Monte Santa Maria Tiberina
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Umbria.svg Ombrie 
Province Pérouse 
Code postal 06010
Code ISTAT 054032
Code cadastral F630
Préfixe tel. 075
Démographie
Population 1 215 hab. (31-12-2010[1])
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 26′ 00″ N 12° 10′ 00″ E / 43.43333, 12.16667 ()43° 26′ 00″ Nord 12° 10′ 00″ Est / 43.43333, 12.16667 ()  
Altitude Min. 688 m – Max. 688 m
Superficie 7 200 ha = 72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ombrie

Voir sur la carte administrative de la zone Ombrie
City locator 14.svg
Monte Santa Maria Tiberina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Monte Santa Maria Tiberina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Monte Santa Maria Tiberina
Liens
Site web http://www.montesantamariatiberina.org/
Vue du mont depuis Monterchi

Monte Santa Maria Tiberina est une commune italienne d'environ 1 200 habitants, située dans la province de Pérouse, dans la région Ombrie, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à une altitude de 688 m sur le sommet d'un mont dominant la Valtiberina ombrienne, près de Città di Castello, Monte Santa Maria Tiberina possède la structure typique des bourgs fortifiés médiévaux. Les édifices sont à « double façade », un côté donnant sur la voie unique qui parcourt le sommet et l'autre vers la versant qui protège le bourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine du bourg de Monte Santa Maria Tiberina est très ancienne. Comme en témoignent les sites voisins de Fabbrecce et Trestina où ont été trouvés au XXe siècle des objets votifs en bronze, ce fut certainement un village étrusque situé sur la rive droite du Tibre assurant une position avancée pour le commerce avec les régions voisines de l'Ombrie.

À partir du XIe siècle, la cité était le fief des marquis del Monte descendants des marquis del Colle, venus en Italie à la suite des Francs et qui ont conquis une grande partie de la Haute Vallée du Tibre en construisant des châteaux et des forteresses dans des points stratégiques.

En 1198 à cause d'un conflit avec le pape Innocent III, le château fut détruit et promptement reconstruit par les marquis del Monte dont les descendants des différentes branches de la famille le dirigèrent jusqu'en 1815 lorsque le duc Ferdinand de Toscane s'en empara et mit fin au règne des Bourbon del Monte.

En 1859,Monte Santa Maria Tiberina entra dans le royaume d'Italie.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du pays est basée principalement sur le tourisme et les produits provenant de la forêt et de l'agriculture dite « pauvre », comme la culture de l'olive et de la vigne, l'élevage de bovins, moutons, chèvres et dernièrement, grâce à l'émergence de nombreux gîtes ruraux, du cheval.

La truffe noire de Monte Santa Maria Tiberina est très renommée.

Culture[modifier | modifier le code]

  • Palazzo Museo del Marchesato Imperiale, Musée du palais des Bourbon del Monte, édifice historique et témoin de l'histoire millénaire de Monte Santa Maria Tiberina.

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Forteresse médiévale
  • Palais de Bourbon del Monte

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • Festa d'autunno, une fête annuelle ayant lieu généralement les 15, 16,17 octobre ayant pour thème les produits du bois, l'art et folklore local.
  • Sagra della Porchetta, une fête annuelle se déroulant du jeudi au premier dimanche d'août: dégustation de plats locaux, cochonnet cuit au four, haricots à la couenne de porc.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
15/04/2008 en cours Romano Alunno lista civica Patto per il Comune  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Gioiello, Lippiano, Marcignano

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arezzo, Città di Castello, Monterchi

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.