Citerna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citerna
Image illustrative de l'article Citerna
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Umbria.svg Ombrie 
Province Pérouse 
Code postal 06010
Code ISTAT 054011
Code cadastral C742
Préfixe tel. 075
Démographie
Gentilé citernesi
Population 3 517 hab. (31-12-2010[1])
Densité 147 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 30′ 00″ N 12° 07′ 00″ E / 43.5, 12.1166743° 30′ 00″ Nord 12° 07′ 00″ Est / 43.5, 12.11667  
Altitude Min. 480 m – Max. 480 m
Superficie 2 400 ha = 24 km2
Divers
Saint patron San Michele
Fête patronale 8 mai
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ombrie

Voir sur la carte administrative de la zone Ombrie
City locator 14.svg
Citerna

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Citerna

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Citerna
Liens
Site web http://www.citerna.net/

Citerna est une commune italienne d'environ 3 500 habitants, située dans la province de Pérouse, dans la région Ombrie, en Italie centrale. Le village a obtenu le label des Plus Beaux Bourgs d'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à une altitude de 480 m sur le sommet d'un mont dominant la Valtiberina ombrienne, entre Sansepolcro et Città di Castello, Citerna possède la structure typique des bourgs fortifiés médiévaux. Les édifices sont à « double façade », un côté donnant sur la voie unique qui parcourt le sommet et l'autre vers la versant qui protège le bourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Citerna dont l'origine remonte probablement aux Étrusques, est connue depuis l'époque romaine sous le nom de Civitas Sobariae. La ville a été diverses fois saccagée pendant les invasions barbares. Par la suite Castrum Cisternae a été une fortification byzantine avec celle de la cité proche de Monterchi érigée entre les VIe et VIIe siècles contre les Lombards d'Arezzo dont elle devint vassal.

Au Moyen Âge elle fut très disputée entre les Guelfes et Gibelins. Elle passa successivement sous l'autorité des Marchesi del Colle, Tarlati da Pietramala, Malatesta, puis incorporée à l'état papal au XVe siècle.

Au début du XVIe siècle le vicariat de Citerna a été concédé aux Vitelli de Città di Castello qui gouvernèrent le bourg jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Sous leur autorité Citerna connut son plus grand essor monumental.

Du 23 juillet 1849 au 26 juillet 1849 Citerna donna asile à Garibaldi et à ses 2 000 volontaires rescapés du siège de Rome et en marche vers Comacchio et l'Adriatique.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Citerna fut soumise au pilonnement de l'armée allemande et la forteresse qui dominait la ville fut pratiquement rasée.

Économie[modifier | modifier le code]

Le tourisme est la principale ressource de Citerna classée parmi les plus beaux bourgs médiévaux italiens[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Église San Francesco (XV - XVI siècle) avec des peintures de :
  • Église San Michele Arcangelo
    • Giovanni della Robbia, Vierge à l'Enfant, céramique polychrome (XVIe et XVIIe siècles) (attribution).
    • Pomarancio, Crucifixion (1570), huile sur toile
  • Maison Prosperi-Vitelli, cheminée et sculptures.
  • Fortifications médiévales avec les restes de la forteresse et les chemins couverts.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 juin 2009 Claudio Serini Centrosinistra  
8 juin 2009 en cours Giuliana Falaschi Centrosinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Fighille, Pistrino

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Anghiari, Città di Castello, Monterchi, San Giustino, Sansepolcro

Notes et références[modifier | modifier le code]