Pierre Calame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Calame lors de la session des Semaines sociales de France à Villepinte, le 20 novembre 2009.

Pierre Calame, ancien haut fonctionnaire de l'Équipement, auteur de plusieurs essais sur le rôle et la place de l'État dans la société contemporaine, a été directeur général de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme de 1988 à 2009 et en préside aujourd'hui le Conseil de Fondation.

Formation[modifier | modifier le code]

École polytechnique ; corps des Ponts et Chaussées

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Chercheur au Centre d'Études et de Recherches sur l'Aménagement Urbain (CERAU) de 1968 à 1974, il occupe ensuite la fonction de Responsable des études urbaines au Commissariat au Plan. Ingénieur d'arrondissement à Valenciennes de 1974 à 1980, Sous-directeur à la Direction de l'Urbanisme et du Paysage de 1981 à 1983, il rejoint la DAEI (Délégation aux affaires européennes et internationales) comme chargé de mission chargé des relations avec le Maghreb.

En 1985, il quitte définitivement la haute administration et devient secrétaire général du groupe international sidérurgique Usinor.

En 1988, il devient directeur exécutif d'une fondation suisse, la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme (FPH). Il quitte cette fonction en 2009 et occupe alors la présidence du Conseil de Fondation.

Le Prologue du livre Mission possible (disponible en ligne, liens ci-dessous) raconte sa vie et son évolution, y compris la manière dont il s'est trouvé à la tête de la Fondation Charles Léopold Mayer, suite à un héritage. Avec la Fondation, il est l'un des principaux animateurs de l'Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Sauvons la démocratie ! Lettre ouverte aux femmes et hommes politiques de demain, Paris, Charles Léopold Mayer,‎ mars 2012, 127 p. (ISBN 978-2-84377-169-9, présentation en ligne)
  • Essai sur l'Œconomie, Paris, Charles Léopold Mayer,‎ 2009, 608 p. (ISBN 978-2-84377-146-0)
    Comment, dans le contexte de la mondialisation, l’humanité peut-elle concilier les nécessités économiques avec le fait incontournable que les ressources naturelles sont limitées ?
  • La Démocratie en miettes, pour une révolution de la gouvernance, Descartes & Cie / Charles Léopold Mayer,‎ 2003, 336 p. (ISBN 2-84446-054-2, présentation en ligne, lire en ligne)
  • Mission possible, penser l'avenir de la planète, Charles Léopold Mayer,‎ 2003 (réimpr. 1993,2003), 252 p. (ISBN 2-84377-075-0, présentation en ligne, lire en ligne)
  • L'État au cœur, le meccano de la gouvernance, Charles Léopold Mayer,‎ 1997, 208 p. (ISBN 2-22004-054-2, présentation en ligne)
  • Les Héritiers du pays des collines, Editions Sépias,‎ 2004, 40 p. (ISBN 2-84280-010-9, présentation en ligne)
    livre pour enfants illustré à l’aquarelle par Raymond Almodovar. Il a été écrit en une nuit d’avion entre Kigali et Paris en octobre 2004.

Revue de presse[modifier | modifier le code]

  • France Inter, Rue des entrepreneurs, samedi 21 mars 2009, L'impertinence pour sortir du conformisme
  • Le Monde, A crise structurelle, réponse globale, article de Pierre Calame paru dans l’édition du journal Le Monde du 17 mars 2009
  • Valeurs actuelles, 12 mars 2009, article sur le livre de Pierre Calame Essai sur l'Oeconomie.
  • Revue Réseaux, Canada, 10 mars 2004. Dossier sur la décentralisation.
  • Politis, 19/25 février 2004, 3/9 février 2005
  • Var Matin, 24 novembre 2003
  • Économie et humanisme, octobre 2003
  • La Croix, 28/29 mai 2003
  • Développement-durable.net, article sur l'ouvrage L'état au cœur

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]