Peter May

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir May.

Peter May

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Peter May à Strasbourg en 2010.

Naissance 20 décembre 1951 (63 ans)
Glasgow (Écosse)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Œuvres principales

Peter May, né le 20 décembre 1951 à Glasgow en Écosse, est un scénariste de télévision et romancier écossais, auteur de roman policier. Il habite en France dans le Lot.

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Trilogie écossaise[modifier | modifier le code]

  1. L'Île des chasseurs d'oiseaux, Le Rouergue, 2009 ((en) The Blackhouse, 2011) (ISBN 978-2812600616)
  2. L'Homme de Lewis, Le Rouergue, 2011 ((en) The Lewis Man, 2012)
  3. Le Braconnier du lac perdu, Le Rouergue, 2012 ((en) The Chessmen, 2013)

Série chinoise[modifier | modifier le code]

  1. Meurtres à Pékin, Le Rouergue, 2005 ((en) The Firemaker, 1999)
    Finaliste du Prix des lectrices de Elle
  2. Le Quatrième Sacrifice, Le Rouergue, 2006 ((en) The Fourth Sacrifice, 2000)
  3. Les Disparues de Shanghai, Le Rouergue, 2006 ((en) The Killing Room, 2001)
  4. Cadavres chinois à Houston, Le Rouergue, 2007 ((en) Snakehead, 2002)
    Prix Intramuros 2007 du salon Polar & Co de Cognac
  5. Jeux mortels à Pékin, Le Rouergue, 2007 ((en) The Runner, 2003)
  6. L'Éventreur de Pékin, Le Rouergue, 2008 ((en) Chinese Whispers, 2004)
  • (en) The Ghost Marriage, 2010
    Roman court dédié à l'apprentissage de l'anglais

Série Assassins sans visage[modifier | modifier le code]

  1. Le Mort aux quatre tombeaux, Le Rouergue, 2013 ((en) Extraordinary People, 2006)
  2. Terreur dans les vignes, Le Rouergue, 2014 ((en) The Critic, 2007)
  3. La Trace du sang, Le Rouergue, 2015 ((en) Blacklight Blue, 2008)
    À paraître le 8 avril 2015
  4. (en) Freeze Frame, 2010
  5. (en) Blowback, 2011

Romans isolés[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]