Peter Cook (architecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peter Cook, Peter et Cook.
Peter Cook (2009)

Peter Cook est un architecte britannique né en 1936 à Southend-on-Sea, au Royaume-Uni. Il entreprend des études d’architecture de 1953 à 1960 et obtient un diplôme en 1960 de la London’s Architectural Association. De 1961 à 1974, il fonde, avec d’autres jeunes architectes, le mouvement Archigram, revue avant-gardiste architecturale. Il a participé à l’invention d’une architecture en prise directe sur la société de consommation et de communication. Il est avant tout un théoricien de l’architecture. Sa démarche se développe comme une série de tentatives successives ne cherchant pas à se scléroser dans une proposition définitive. Il considère l’architecture comme une organisation proche de celle du monde végétal, il développe ainsi des formes organiques trouvant des résonances dans les étapes marquantes de l’évolution de la plante, un discours pseudo scientifique qui n'a aucune racine, de la culture hors sol . Il a dernièrement réalisé (2003) – en association avec Colin Fournier – à Graz, en Autriche, un projet pour l’extension du musée d'art moderne (le Kunsthaus) dont l'esthétique est parfaitement contestable. Il y a répondu par une membrane qu’il appelle la Langue (1997-1998). Il a également réalisé les plans du stade olympique de Londres.

Peter Cook enseigne depuis 1964 en Angleterre et donne des conférences dans le monde entier.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Prix de l’American Institue of Architects pour son livre « Primer »
  • 1999 : Prix Jean Tschumi de l’Union Internationale des Architectes (UIA)
  • 2002 : RIBA‘s Royal Gold Medal à Archigram
  • 2002 : RIBAS’s Annie Spink Award for Excellence in Education à Peter Cook.

Lauréat de concours internationaux[modifier | modifier le code]

  • 1961 : Logements pour personnes âgées
  • 1970 : Centre d’activités de loisirs Monte Carlo (avec Archigram)
  • 1980 : Habitat solaire (avec Christine Hawley) à Landstuhl, Allemagne
  • 1984 : Musée de l’information, Francfort
  • 1995 : Musée Archéologique à Bad Deutsches Altenberg, Autriche (avec Christine Hawley)
  • 2000 : Musée Galerie d’Art Moderne, Graz, Autriche (avec Colin Fournier)

Publications[modifier | modifier le code]

  • Peter Cook, Architecture Action and plan, 1967
  • Peter Cook, The Archigram Book, 1967, réd. En 1991, 1999, 2000
  • Peter Cook, Experimental Architecture, Studio Vista, 1970
  • Peter Cook, The Teacher Talks to his students, 1989
  • Peter Cook, (A+U Monographs), 1989
  • Peter Cook, Six conversations (Monographs), 1993
  • Peter Cook, Art Random, 1993
  • Peter Cook, R. Llewellyn-Jones, New Spirit in Architecture, 1994
  • Peter Cook, Primer, 1998
  • Peter Cook, Neil Spiller, The Power of Contemporary Architecture, 1999
  • Peter Cook, Neil Spiller, Laura Allen, The Paradox of Contemporary Architecture, John Wiley and sons, 2001