Per Engdahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Per Claes Sven Edvard Engdahl, né le 25 février 1909 à Jönköping (Suède) et mort le 4 mai 1994 à Malmö, fut le chef de file du néonazisme en Suède, notamment au sein de la Nysvenska rörelsen, organisation fondée en 1941.

En mai 1951, bénéficiant de quelques subsides de l'industriel Carl E. Carlberg[1], il organise un congrès à Malmö, réunissant une centaine de représentants d'organisations néofascistes d'Allemagne, d'Autriche, de Belgique, de Suisse, de France, d'Italie et du Royaume-Uni. On note ainsi la présence d'Oswald Mosley, d'Ernesto Massi, de Karl Ernst Priester, de Gaston-Armand Amaudruz, de René Binet et de Maurice Bardèche. Ce congrès, qui tente de constituer une « Internationale fasciste », donne naissance au Mouvement social européen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Siegwald Ganglmair (dir.), Rechtsextremismus in Österreich nach 1945, Vienne, Österreichischer Bundesverlag, 1980, p. 201 ; cité dans Pierre Milza, L'Europe en chemise noire : Les extrêmes droites en Europe de 1945 à aujourd'hui, Éditions Flammarion,‎ 2004 [détail de l’édition], p. 113, note 2, p. 437.

Sur les autres projets Wikimedia :