Paul Fleming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleming.
Paul Fleming.

Paul Fleming fut un poète allemand de l'école d'Opitz, né à Hartenstein en 1609 et mort à Hambourg en 1640.

Il apprit la médecine et conquit ses grades de professeur de philosophie. En 1632, attristé par les événements de la guerre de Trente Ans, il gagna le Holstein, dont le souverain lui accorda de faire partie de deux ambassades, envoyées l'une à Moscou, l'autre à Ispahan. Il séjourna quatre ans en Perse. Après son retour, il obtient à Leyde le grade de docteur en médecine (1640), et se retira pour exercer à Hambourg, où il mourut. Ce n'est qu'en 1646 qu'un de ses amis publia ses ouvrages, parmi lesquels nous citerons la traduction en vers des Psaumes de David, Leiden und Tod Unsers Erlösers (Passion et mort de notre sauveur).

Source[modifier | modifier le code]

  • Nouveau Larousse illustré, 1898-1907 (publication dans le domaine public)