Palais de Küçüksu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de Küçüksu
Pałac Küçüksu Istambuł RB1.jpg
Présentation
Type
Palais
Style
Baroque
Architecte
Construction
Géographie
Pays
Turquie
Commune
Istanbul
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Turquie
voir sur la carte de Turquie
Red pog.svg

Le palais de Küçüksu (Küçüksu Kasrı, en turc[1]) est un palais d'été situé sur la rive asiatique du Bosphore entre la forteresse de Anadoluhisarı et le pont Fatih Sultan Mehmet dans le district de Beykoz à Istanbul, en Turquie. Il a notamment servi de résidence de courte durée et de relais de chasse aux sultans de l'Empire ottoman.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un palais en bois (konak) de deux étages est initialement construit sous le règne de Mahmud Ier, par le grand vizir Divittar Mehmed Pasha. Il est toujours utilisé sous les règnes de Selim III (1761-1808) et Mahmoud II (1785-1839).

La construction d'un nouveau palais est ordonné par Abdülmecit Ier (1823-1861) qui confie sa réalisation aux architectes d'origine arménienne Garabet Amira Balyan et son fils Nigoğayos Balyan. Le palais est achevé en 1857. Sous le règne du sultan Abdulaziz (1830-1876) on ajoute à la façade des ornements plus élaborés. Certaines dépendances situées dans le parc sont détruites. Au début de l'ère républicaine, le palais sert de résidence pour les invités d'État. Après une restauration minutieuse en 1944, le palais abrite aujourd'hui un musée et est ouvert au public.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le palais vu du nord

L'édifice comporte deux niveaux et un sous-sol. De plan rectangulaire, l'édifice fait face au Bosphore par son grand côté mesurant 27 mètres. Les façades latérales mesurent 15 mètres. Contrairement à d'autres jardins palataux entourés de haut mur, l'espace paysager est ici ceint d'une balustrade en fer forgé qui comporte un portail sur chaque côté.

Le sous-sol de l'édifice comporte les cuisines, les réserves et les logements pour le personnel. L'étage reflète l'organisation spatiale de la maison traditionnelle turque : les quatre pièces d'angle entourent un vestibule central. Les deux pièces de la façade principale donnant sur le Bosphore comportent deux cheminées tandis que les deux autres pièces n'en comportent qu'une. Les cheminées sont constituées de marbre coloré provenant d'Italie. Le mobilier intérieur comporte des chandeliers en cristal de bohème. Les rideaux, les tissus d'ameublement et les tapis proviennent de Hereke. Les pièces présentent des tableaux de valeur et des objets d'art. La décoration intérieure est l'œuvre de Sechan, un scénographe de l'Opéra d'État de Vienne.

Le palais dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le palais apparaît à plusieurs reprises dans le film de James Bond « Le monde ne suffit pas » comme la résidence d'Elektra King censément à Bakou.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Küçüksu en turc, veut dire « petite eau », tout comme vodka en russe ou acquarella en italien.